Hainaut Matin

Plus d'infos

Autrefois, les Chinois n'avaient pas les yeux bridés. Voici pourquoi.

Autrefois, les Occidentaux dessinaient les Chinois avec des yeux non bridés. Nous avons trouvé l’explication en allant voir la nouvelle exposition du Mundaneum consacrée à la manière dont on a découvert la Chine. On attendait la soie, la porcelaine, les épices qui ont été découvertes par les marchands. Ces incontournables nous offre un regard différent sur le pays.

Les marchands ne posaient pas un pied sur le sol chinois. Ils restaient dans le port de canton où les échanges commerciaux se faisaient mais ne mettaient pas un pied sur le sol chinois. Tout était cadré afin d’éviter qu’ils n’en voient trop " nous explique Fleur Sizaire du Service Communication du Musée montois.

C’était très restreint. Ces marchands avaient pour missions de rapporter un produit. Pour se rendre au comptoir, ils étaient accompagné véhiculé en petite embarcation. "

Voilà comment se déroulaient les tout premiers échanges commerciaux. Comme les Occidentaux ne voyaient rien du pays, ils dessinaient les Chinois comme nous, sans yeux bridés. Les premières esquisses en témoignent.

 

Plus d'infos : www.mundaneum.org

Réécoutez l'interview de Fleur Sizaire, chargée de communication du Mundaneum

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK