Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le pays du Buëch, un véritable territoire Grandeur Nature

Cette semaine, notre équipe s’est envolée vers les Alpes du Sud pour se rendre dans le pays du Buëch. Un territoire à la nature riche en diversités et en activités.

On ne change pas une équipe qui gagne et cette semaine encore, c’est Hélène Bernard qui joue les exploratrices dans ce nouveau numéro de Grandeur Nature.

Après un trajet direct de Bruxelles Midi à Montpellier avec TGV InOUI et une petite correspondance en TER, c'est dans les Alpes et plus précisément dans le pays du Buëch, situé dans le département des Hautes-Alpes qu'Hélène s'aventure cette semaine. Dans cette région du sud de la France, la nature offre un savant mélange entre un climat méditerranéen et des montagnes à perte de vue. Ce territoire incroyable au niveau naturel tient son nom du Buëch, la rivière qui le traverse. Et en se renseignant correctement auprès de l’Office du Tourisme des sources du Buëch, on peut découvrir qu’il existe une multitude d’activités pour profiter au mieux de ces paysages dignes des plus belles cartes postales, situés en plein cœur du Parc naturel régional des Baronnies provençales.

C’est d’abord avec l’aide de Marc Vincent, accompagnateur en montagne depuis 25 ans, qu’Hélène va aller à la découverte de ces contrées riches par leur diversité. Ils vont démarrer du village de La Roche-des-Arnauds situé à 900 mètres d’altitude et grimper encore une centaine de mètres pour avoir un panorama hors du commun du plateau de Céüze. Le village illustre à lui seul le caractère bigarré du pays de Buëch. Orienté sud, il a une connotation méditerranéenne, bien que l’organisation des ruelles soit assez provençale. Sans parler des maisons et autres bâtisses qui sont d’influence savoyarde.

Marc Vincent en profite pour initier Hélène aux joies de la marche afghane. Le but ? Calquer la respiration sur la fréquence des pas. Mais, attention ! Ici, tout se fait par le nez. " La bouche sert à embrasser ou à engueuler, mais pas à respirer ", comme le répète notre guide. Une manière de se déplacer qui permet de décupler les sens, puisque l’on se concentre sur la synchronisation des mouvements qui doivent épouser au mieux les microreliefs du paysage. Après quelques minutes à peine, on se laisse emporter par ses propres pas et les sons des alentours.

Non loin de là, notre équipe va rejoindre Xavier Mordefroid dans les gorges de la Méouge (un affluent du Buëch). Site classé Natura 2000, l’endroit regorge de trésors à admirer lors de randonnées ou de baignades. Là aussi, la faune est très variée puisqu’on peut y trouver des plantes alpines, méditerranéennes, provençales, mais aussi certaines d’Afrique du Nord. De quoi se rincer l’œil, mais aussi le corps tout entier grâce aux eaux turquoise.

Pour admirer la beauté des environs, quoi de mieux que de prendre de la hauteur. L’équipe décide donc de se rendre à l’aérodrome du Chevalet à Aspres-sur-Buëch, où elle a rendez-vous avec le moniteur de parapente David Richier. Il les emmène sur le site de la Longeagne pour une découverte à plus de 1000 mètres d’altitude. Une expérience qui propose évidemment une vue imprenable sur les Alpes et le pays du Buëch.

Après l’effort, le réconfort… Mais toujours en communion avec la nature ! Pour se remettre de ses émotions, Hélène décide de se rendre à La Source, endroit spécialisé dans le glamping. Rien que par son accent d’outre-Manche, Judith, la propriétaire des lieux vous fera voyager. En compagnie de son mari Paul, elle a installé quelques nids douillets en pleine forêt ou non loin des montagnes, offrant une vue imprenable dès le réveil.

Le Pays de Buëch, c’est une nature omniprésente, mais également des artisans. En se rendant dans le petit village d’Orpierre, Hélène en a profité pour pousser la porte de l’atelier de certains d’entre eux. Elle va avoir la possibilité de goûter au cidre de glace grâce à Philippe Rostain. Il fait partie de l’équipe Appel des Cîmes, qui produit ce breuvage particulier grâce aux pommes reinettes blanches cultivées à 1100 mètres d’altitude. A quelques mètres de l’église, Sylvain Turina propose des produits uniquement à base de plantes locales. Passer le pas de sa porte, c’est aller à la rencontre d’un mélange d’odeurs. Lui et son épouse se sont spécialisés dans la fabrication artisanale de savons (liquides ou solides), d’huiles essentielles et de produits cosmétiques. Enfin, impossible de passer par Orpierre sans s’intéresser à la lavande qui pousse abondamment dans la région. Florian Ravel en a fait son métier puisqu’il est cultivateur et producteur. Et quand on s’appelle Ravel, c’est tout naturel de passer dans une émission présentée par Adrien Joveneau.

 

Le Pays du Buëch, le territoire où le soleil méditerranéen habille les Alpes, vous attend ce samedi 26 septembre de 16h à 18h sur Vivacité !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK