Grandeur Nature

Tous les dimanches de 13:00 à 15:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La végétalisation urbaine pour sauver notre futur

Prendre soin de l’environnement tout en vivant dans un milieu urbain, c’est tout à fait possible grâce à la végétalisation urbaine. Mais pour conserver et créer de la nature dans une ville, il est important de sensibiliser les citoyens sur les sujet et les bonnes méthodes à adopter.

 

Thomas Jean, photographe, a choisi d’utiliser son art pour sensibiliser. Le vidéaste animalier pour la Minute Sauvage propose des documentaires qui interpellent sur la disparation des espaces naturels et semi-naturels dans la capitale bruxelloise.

 

Accompagné de son appareil, son objectif est de faire comprendre aux citoyens qu’ils ont les clés du changement. Il insiste sur l’importance de conserver certains espaces verts visés par des projets immobiliers pour pouvoir conserver cette belle biodiversité présente en centre-ville. " Le constat est alarmant, au plus la ville est urbanisée, au moins nous allons avoir une diversité en termes d’espèces. À Bruxelles, nous n’aurons bientôt plus que des espèces dépendantes de l’activité humaine et non de la végétation. "

3 images
Thomas Jean a publié le livre Coexistence dans lequel il montre la cohabitation entre le milieu urbain et les animaux qui y vivent © GDW

Dans ce même ordre d’idées, Végétage , un projet initié par l’ASBL Apis Bruoc Selle avec le soutien de Bruxelles Environnement, fournit toutes les informations pour végétaliser les villes.

Sophie Maerckx, chargée de projet, nous explique les biens-faits de la végétalisation urbaine : " Cela permet d’accueillir la biodiversité au sein des milieux urbains, on peut lutter contre le réchauffement climatique en abaissant la température grâce à l’évapotranspiration des végétaux et nous allons permettre d’améliorer la qualité de l’air ".

 

Des potagers en plein centre-ville

3 images
Laurence De Vestel organise des formations pour aider les gens qui souhaitent construire leur propre potager. Plus d’informations sur le site internet (https://www.vestaculture.com) © GDW

Depuis quelques années, de grandes surfaces pensent à la végétalisation en transformant leurs toits en véritable potager. Laurence De Vestel , co-fondatrice de Vesta culture, propose ses services aux entreprises, mais également aux particuliers pour favoriser la biodiversité en milieu urbain. Elle rappelle qu’il est possible, même en centre-ville, de pouvoir emménager un potager sur n’importe quelle surface disponible. Un véritable gain financier et un sacré coup de pouce pour la nature. " Mon propre potager nourrit quatre personnes tout au long de l’année. Pendant le confinement, j’ai tout pesé et j’ai comparé, 160kg de légumes qui m’auraient coûté près de 1000€ dans un supermarché. "

 

L’urbanisation des villes ne rime donc pas nécessairement avec la suppression des espaces verts. Les solutions pour cohabiter avec ces espaces sont donc nombreuses, encore faut-il franchir le pas.

Grandeur Nature cest dimanche de 13h à 15h sur Vivacité et à tout moment sur RTBF Auvio !

 

La RTBF, RTL, les médias de proximité, Nostalgie, LAvenir et Sudinfo.be ont choisi dunir leurs forces pour créer la plateforme commune ensemblesolidaires.be afin de continuer à soutenir les victimes des inondations survenues en juillet dernier.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK