Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Grandeur Nature et la Belgodyssée : une aventure enrichissante !

De l’impact de la crise sanitaire sur " le monde de la nuit " à la forêt d’Hertogenwald, nous avons vécu deux semaines riches en expériences journalistiques mais aussi humaines. Un partenariat rondement mené avec ma partenaire néerlandophone, Maxine Dewulf.

 

Au cours de la première semaine, nous avons majoritairement travaillé sur la réalisation d’un reportage radio. Dans un premier temps, nous voulions nous rendre sur une base militaire afin de comprendre comment la pandémie du Covid-19 influence le quotidien des militaires. Au final, sans accréditation adéquate, nous avons décidé de traiter une autre thématique tout aussi intéressante : comment la crise sanitaire impacte-t-elle le secteur de boîtes de nuit ?

 

Le monde de la nuit est surement l’un des secteurs les plus touchés par les mesures établies pour endiguer la propagation du Coronavirus. Fermés depuis quelques mois, certains clubs ont eu l’occasion de se reconvertir en bar, restaurant ou espace culturel dans l’optique d’assumer les couts fixes (loyer, personnel, entretien des locaux…). En plus, tous n’ont pas cette chance. À partir du 8 octobre, les bars et cafés bruxellois ont été contraints de fermer pendant un mois à partir du 8 octobre. Une situation qui génère encore plus de frustration.

 

Les acteurs du secteur sentent sentent clairement délaissés par les autorités et demandent plus de soutien. Au total, nous avons interviewé quatre intervenants : un expert en évènementiel, deux responsables de boîtes de nuit ainsi qu’un DJ. Il nous paraissait important de donner la parole à ces personnes qui ont parfois l’impression de " crier dans le vide ".

 

Après la journée de terrain, place à l’écriture et ensuite au montage du reportage. À partir des interviews collectées, nous avons chacun réalisé un reportage radio dans nos langues maternelles. Celui de Maxine sera diffusé dans l’émission De Ochtend sur Radio 1 et le mien dans l’émission Tranversales sur La Première.

 

Le mercredi de la deuxième semaine, nous avons accompagné Adrien Joveneau et son équipe pour l’enregistrement de l’émission Grandeur Nature portant sur la forêt d’Hertogenwald. Nous avons eu notamment l’occasion d’intervenir dans l’émission, mais aussi de réaliser un petit sujet télévisé. Pour le bien de l’émission, nous nous sommes adonnés à différentes activités : se balader en pleine forêt, monter à cheval, rouler en trottinettes électriques tout-terrain… 

 

La journée se clôture par la dégustation d’un délicieux sandwich à l’américain dans un cadre encore une fois somptueux. Au Barrage de la Gileppe, il est possible de se sustenter au sommet d’une tour qui dévoile une vue imprenable, laissant bouche bée celui qui la contemple.

 

 

 

Mael Arnoldussen

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK