Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Grandeur Nature en Estrémadure!

Grandeur Nature en Estramedure!
7 images
Grandeur Nature en Estramedure! - © Tous droits réservés

Bienvenue en Estrémadure ! Une terre de traditions où nous allons vivre des aventures " Grandeur Nature " en compagnie des filles de la météo : nos collègues Cécile Djunga et Marie-Pierre Mouligneau.

Dans cette région du sud de l’Espagne, le temps s’arrête, il est superbe et, dans le Jardin du Couvent où nous logeons, nous contemplons le ciel d’azur, les vertes collines et les sommets enneigés. Cécile et Marie-Pierre sont prêtes à découvrir de nouvelles saveurs et des recoins millénaires.

Estrémadure signifie frontière. Celle qu’il partage avec le Portugal a défini et enrichi chaque recoin de cette terre. Durant des siècles d’Histoire cette ligne entre les deux pays était une séparation, mais aujourd’hui elle est synonyme de lieu de rapprochement entre les espagnols et portugais. Un lieu marqué par le meilleur de chaque accent et qui renferme des traditions uniques issues de ce jumelage.

L’Estrémadure est aussi grande que la Belgique, mais avec une densité de population 15 fois inférieure, il y a vraiment de la place pour s’y balader à pied, à cheval et à vélo... Nous mettons le cap sur le nord de la province de Cáceres, la Vallée de l’Ambroz et les Terres de Granadilla. Ici nous trouverons des bois touffus, d’anciennes cultures et des petits métiers quasi disparus chez nous.

A Hervas, nous tombons sous le charme de Longino, un vannier de 4 x 20 ans, qui fabrique encore tous les jours ses paniers en lattes de châtaignier. C’est l’arbre sacré de la région, nous en voyons des centenaires en nous baladant sur le " Castanar Gallego ", le sentier Heidi et la voie verte qui traverse toute la région.

Cécile craque pour la marche nordique alors que Marie-Pierre est plutôt tentée par l’équitation. Nous sommes proches de l’Andalousie, les chevaux sont superbes et font partie du paysage. Comme les oliviers que l’on termine de secouer pour récolter l’huile que l’on retrouve entre autres dans les " Migas extremenas ", le plat typique des bergers. A base de mie de pain, on le cuit au feu de bois.

Traverser l’Estremadure, c’est aussi voyager dans le temps . Nous flashons pour le village écologique de Granadilla, les ruines romaines de Cáparra. Sur la "Vía de la Plata" (route de l’Argent), nous terminons notre reportage en plongeant dans les eaux chaudes de la station thermale historique de Baños de Montemayor.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK