Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Entre mer, montagne et nature à Argelès-sur-Mer

Cette semaine, Grandeur Nature a mis le cap sur Argelès-sur-Mer, dans le sud de la France. À 30 kilomètres à peine de la frontière espagnole, notre équipe va partir à la découverte d’une région bordée par les Pyrénées et la mer Méditerranée.

Pour ce nouveau numéro de Grandeur Nature, c’est Hélène Bernard qui prend la place de notre Adrien Joveneau national.

Après un trajet direct en TGV InOUI au départ de la gare de Bruxelles-Midi jusqu’à Montpellier et une petite correspondance en TER plus tard, Hélène et ses garçons débarquent à Argelès-sur-Mer, une des plus belles stations balnéaires du Golfe du Lion. Située dans le département des Pyrénées-Orientales au pied du massif des Albères et bordée par la mer Méditerranée, Argelès-sur-Mer a la particularité de ravir aussi bien les amoureux de la mer, que les amateurs de montagne, comme le confirme Nathalie Bruine de l’Office du Tourisme d’Argelès. Un paysage d’exception, varié et également protégé, grâce à la réserve naturelle nationale du Mas Larrieu. Elle a été créée en bordure de mer en 1984 et compte 145 hectares.

Les plages de la réserve font d’ailleurs partie des sept kilomètres sablonneux que propose Argelès, point de départ de la célèbre Côte Vermeille qui s’étend jusqu’à la frontière espagnole. En compagnie de l’agent territorial Ludovic Récha, Héléne Bernard va effectuer une véritable balade sensorielle près des dunes et des criques. Pas mal d’odeurs sont au rendez-vous avec, d’un côté, les embruns de la Méditerranée et de l’autre la diversité de la flore. Le tout, à quelques pas à peine du bord de mer et des touristes.

À plusieurs kilomètres de là, Hélène et Ludovic nous emmènent au parc de Valmy. Petit écrin de verdure de 6 hectares, l’endroit se signale directement par son extraordinaire panorama sur la région ainsi que son château. Du même nom que le parc, l’édifice blanc au toit rouge se remarque tel un phare au milieu de la verdure. Autour de lui, le maquis, les cèdres ou encore les chênes-lièges symbolisent ce paysage typiquement méditerranéen. Le parc sert également de point de départ des randonnées en direction de la Tour de la Massane, totem d’Argelès-sur-Mer. Les six kilomètres d’excursion avec un dénivelé de 800 mètres plairont à coup sûr aux plus sportifs.

La flore locale n’est pas que belle à regarder ou à sentir, elle peut aussi se transformer en plaisir du palais. Et depuis 2005, avec son domaine Saint Thomas, Pierre-Jean Savoldelli se consacre entièrement aux produits du terroir. Le Toulousain d’origine possède une exploitation de 35 hectares : 25 dédiés au vin et 10 aux vergers (abricots, cerises ou oliviers). Sa douzaine de cépages lui permet ainsi de proposer une gamme d’une vingtaine de vins différents.

Après les activités terrestres, on se rapproche un peu plus de la mer à l’aide de Pierre-Alexandre Llonci, dirigeant de Riverside Paddle, qui initie Hélène aux joies du Paddle. Sur sa planche gonflable, elle tente de ne pas faire tomber son micro à l’eau lors de la remontée de l’embouchure du Tech. Une randonnée " aquatique " originale permettant d’être en communion avec la nature en observant la faune et la flore autrement.

De la rivière à la mer, il n’y a qu’un pas qui va amener notre petite équipe au port d’Argelès. Sur place, elle monte à bord du Quetzal II. Le petit bateau de pêche est fièrement manœuvré par Georges Jaume. Tous les matins, il se lève aux aurores pour aller pratiquer la pêche catalane. Après tout, quoi de plus normal lorsqu’on habite à 30 kilomètres à peine de la frontière espagnole.

Argelès-sur-Mer, la terre de rencontre entre la Méditerranée et les Pyrénées, vous donne rendez-vous ce samedi 19 septembre de 16h à 18h sur Vivacité !

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK