Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Belgodyssée : le quatrième duo vous fait découvrir les élevages urbains de moutons

Belgodyssée : le quatrième duo vous fait découvrir les élevages urbains de moutons
7 images
Belgodyssée : le quatrième duo vous fait découvrir les élevages urbains de moutons - © Tous droits réservés

Nous avions une semaine pour réaliser un reportage radio et écrit sur une initiative positive dans la lutte contre le réchauffement climatique. Candice et moi ne nous connaissions pas et le défi était d’apprendre très vite à travailler ensemble. Nous sommes fières de dire que nous l’avons relevé. Voici le récit de notre semaine de tintines-reporters.

Candice a 24 ans, elle est née au Pays-Bas et vit aujourd’hui à Dilbeek. Quant à moi, je suis bruxelloise et j’y ai presque toujours vécu. Pourtant, sans le savoir, Candice et moi nous sommes certainement déjà rencontrées avant la Belgodyssée puisque nos Hautes écoles sont situées à quelques centaines de mètres l’une de l’autre.

Pour cette quatrième semaine de concours, Candice et moi nous sommes intéressées aux élevages urbains de moutons. Se retrouver nez-à-nez avec ces animaux en ville n’est pas vraiment courant. Pourtant, de plus en plus de villes choisissent cette option pour ramener la nature à l’intérieur de leurs territoires et lutter contre le réchauffement climatique. Cela peut paraître étonnant mais c’est pourtant vrai : la présence des moutons en zone urbaine est bénéfique tant pour la biodiversité et le maintient de températures un peu plus basses que pour la cohésion sociale et le commerce local.

Notre semaine de reportage a été pleine d’aventures. Les Moutons bruxellois est le projet que David D’Hondt a mis en place. Son objectif est de commencer à vendre la viande de ses animaux dans le courant de l’année 2020. S’il y a un an et demi, David ne comptait que 10 brebis dans son troupeau, il en compte aujourd’hui le double. Pour l’instant, ses animaux se trouvent sur des prairies mises à la disposition du berger par les communes de Berchem-Sainte-Agathe et d’Anderlecht et par Bruxelles environnement. Le lendemain, nous nous sommes retrouvées dans les bureau de Bruxelles environnement pour rencontrer Catherine Fierens. Elle est la coordinatrice du projet Boeren Bruxsel Paysans, un projet qui promeut l’agriculture locale et durable à Bruxelles. Lors du rendez-vous, elle nous a expliqué que les moutons étaient intéressants en ville parce qu’ils permettaient de réguler les prairies, notamment grâce aux déjections des animaux et ainsi de permettre l’arrivée de nouvelles plantes et insectes sur le terrain.

Le jour d’après, jeudi, nous sommes parties dans la région d’Anvers, accompagnées de Kathy Lindekens, journaliste et programmatrice pour la VRT. Nous y avons rencontré Maarten D’Hondt, notre éleveur urbain flamand. Il se trouve dans la petite ville de Mol, non loin d’Anvers. Son projet Kemp vzw est tout à fait ancré dans la région puisqu’il produit, travaille et vend sa laine et sa viande dans les petites villes alentours. Ses ateliers de production et transformation de laine se trouvent dans la ville de Mol, où il travaille en collaboration avec une entreprise de travail adapté. En ce qui concerne la viande, il collabore avec la boucherie de Mol. Un restaurateur collabore également avec lui depuis quelques années.

Vendredi, nous avons retrouvé l’équipe de Grandeur Nature au Parc Roi Baudouin à Bruxelles pour tourner l’émission. Là-bas, Serge Kempeneers, écologiste et ancien directeur des espaces verts chez Bruxelles environnement, nous a expliqué les spécificités du parc. En effet, il a été construit avec l’idée de le faire fusionner au quartier tout en restant un espace où se ressourcer. Il fait aussi partie des zones Natura 2000 qui sont des zones naturelles protégées dans toute l’Europe. Ainsi, la protection de la biodiversité est un des objectifs majeurs du parc.

Cette semaine de concours était des plus intenses pour Candice et moi mais aussi des plus enrichissantes. Nos rencontres, nos fous-rires et nos défis ont fait de cette aventure une expérience inoubliable ! Retrouvez-nous ce samedi sur Radio 1, dans De Ochtend, entre 7 et 9 heures, La Première, dans Transversales, entre 12 et 13 heures, Vivacité, dans Grandeur Nature, entre 16 et 18 heures.

 

 

Eva Seker

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK