Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

8 règles d'or pour observer les animaux en forêt

Cette semaine, après Meerdael dans le brabant wallon, nous partons à la découverte de la forêt de Soignes. Située à cheval entre les trois communautés, cette forêt périurbaine d’environ 5000 ha pénètre dans notre capitale jusqu’à 4 kilomètres du centre-ville.

Cette proximité avec l’homme et l’interdiction de la chasse depuis 1974 sur l’entièreté de son territoire ont forcément impacté le comportement de la faune locale qui semble avoir adapté ses signaux d’alerte. L’occasion de vous expliquer, grâce aux précieux conseils de Thomas Jean photographe et vidéaste nature connu pour sa chaîne YouTube La Minute Sauvage, comment se donner toutes les chances d’observer un animal sauvage.

 

8 règles à adopter en forêt

 

1. Etre seul

Ou 2-3 maximum sans faire de bruit ou en essayant de parler assez bas pour ne pas effrayer les animaux. En forêt de Soignes, les animaux ont l’habitude de la présence humaine car les parcelles de terre sont entrecoupées par les sentiers de promenade.

 

2. Venir au bon moment

Pour observer les grands mammifères il faut venir au lever du jour ou à la tombée de la nuit. En forêt de Soignes, on peut les voir à tout moment de la journée, ils n’ont pas d’horaires.

 

3. Se munir de jumelles et/ou ouvrir les yeux

Les animaux, par un effet de mimétisme, se fondent dans l'environnement. Même en cette période où la chute des feuilles permet une vue dégagée, un chevreuil qui se trouve à proximité de vous peut passer inaperçu. Il est donc fondamental d’ouvrir les yeux et d’observer la forêt. En forêt de Soignes, depuis l’augmentation de la fréquentation et l’interdiction de chasse, les animaux sur ce territoire ont une distance de fuite moins importante ce qui implique qu’ils sont plus proches de nous que dans les autres forêts.

 

4. Privilégier des vêtements ternes, verts ou bruns

Même si de nombreux animaux ne distinguent pas les couleurs, il est préférable de se munir d’un camouflage aux motifs et couleurs de la forêt pour éviter de se faire repérer. En forêt de Soignes, il vaut mieux s’habiller avec des couleurs ternes, mais un camouflage n’est pas nécessaire.

 

5. Eviter les odeurs trop prononcées

On ne parle pas de vos odeurs corporelles, mais plutôt des senteurs artificielles qui alerteront immédiatement l’animal. Eviter les parfums, la cigarette ou une lessive à l’arôme trop prononcé car l’odorat chez les animaux sauvages est un de leurs plus grand système d’alerte face au danger (notamment vis-à-vis des chasseurs). En forêt de Soignes, éviter tout de même le parfum et la cigarette, mais la présence humaine les a habitué aux odeurs de notre espèce.

 

6. Ne pas vous arrêter quand vous voyez l’animal

A la vue de l’animal, il ne faut pas s’arrêter net mais ralentir jusqu’à ce qu’il reprenne son activité car un changement de votre comportement pourrait le faire fuir.

 

7. Pas de gestes brusques, de sons prononcés

Si vous voulez prendre une photo, dégainez-le lentement. Veillez également à mettre votre téléphone et autres objets électroniques en silencieux.

 

8. Profiter de cet instant magique

Et revenez la tête pleine de souvenirs.

Le renard à Bruxelles

Symbole de la vie sauvage de notre capitale, à cette époque de l'année, le renard rentre en période de chaleur. En effet, de décembre à février les renards en rut vont émettre des cris plus ou moins effrayants mais nécessaires pour déclencher la reproduction. Alors si vous entendez un cri perçant à travers vos fenêtres, passez la tête et observer, c’est peut-être une parade amoureuse entre deux renards.

 

Cris du renard

Enregistrement de Thomas Jean de la chaine La minute sauvage

Le saviez-vous ?

Les renards sont une espèce protégée à Bruxelles, il est strictement interdit de leur faire du mal. De plus, c’est une des rares espèces qui s’autorégule en fonction des ressources alimentaires et territoriales disponibles. Dans notre capitale, les renards se partagent de petits territoires. De plus, la gestion des déchets en ville leur permet un accès facile à la nourriture, ce qui explique leur forte présence urbaine.

 

Une émission Grandeur Nature à retrouver samedi de 16h à 18h sur Vivacité !

 

Hélène Bernard

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK