Grandeur Nature

Tous les dimanches de 13:00 à 15:00 sur Vivacité

Plus d'infos

5 oiseaux à observer dans la Réserve Naturelle du Haut-Geer

Site de Grand Intérêt Biologique, la Réserve Naturelle du Haut-Geer a été construite pour décanter les eaux de lavage des betteraves sucrières de la râperie de Hollogne-sur-Geer.

Sur place, 16 bassins de dimensions différentes ont été creusés en deux zones couvrant 41 ha. Les différentes retenues se sont comblées au fil des années, ce qui a donné une mosaïque d’étangs de profondeurs variables et de friches plus ou moins humides. On y trouve également une roselière ainsi que des saulaies.

Véritable coin de paradis pour les oiseaux, le site en accueille chaque année près de 250 espèces. L’occasion de vous en faire découvrir quelques-unes qui pointeront le bout de leur bec dans le courant du mois de mars.

1. Le Bruant des roseaux

10 images
Female Reed Bunting © 2015 Ger Bosma
Close-up of bird perching on plant, Swillington, England, United Kingdom, UK © Kevin B Agar
Reed Bunting [Emberiza schoeniclus] © Gary Chalker

 

En nette régression depuis quelques années en Wallonie, ce petit passereau aime les zones humides que lui offre la réserve. Victime ces dernières années des travaux de drainage, curage, comblement des petites zones humides et des aménagements hydrauliques, le Bruant des roseaux se rabat désormais sur des zones semi-naturelles. Aujourd’hui, on recense 1500 individus en Wallonie.

Le mâle adulte nuptial se reconnaît facilement à sa tête noire marquée des moustaches blanches de chaque côté du bec. La gorge noire s’élargit en bavette noire qui pointe vers le bas sur la poitrine.

Chez les femelles et les jeunes, une caractéristique assez insolite permet de les identifier facilement : ils présentent un tic nerveux qui se défini par un mouvement de la queue, il l’étale et la referme presque de manière incessante quand il est actif.

 

2. La Gorgebleue à miroir

10 images
Springsong © Tous droits réservés

Encore un peu plus rare que la Bruant des roseaux, car seulement 5000 couples en Wallonie dont près de 90% dans la Province du Hainaut Occidental.

La Gorgebleue à miroir à la taille d’un Rougegorge. Elle possède un plumage brunâtre à l’exception de son magnifique plastron bleu. Reconnaissable de loin par son chant digne des plus grands virtuoses, la gorgebleue est capable d’imiter la voix d’autres espèces, jusqu’à 35 pour un même mâle !

Cette espèce occupe diverses zones humides, comme les marais, les bords de cours d’eau avec buissons et les roselières. Elle se nourrit de petits invertébrés et hiverne principalement dans le nord-est de l’Afrique et l’ouest de l’Inde pour revenir sur notre territoire entre la mi-mars et la mi-avril.

3. Le Grèbe à cou noir

Le Grèbe à cou noir a niché pour la première fois en Wallonie en 1974. Les quelques sites occupés aujourd’hui voient une augmentation très nette de sa population. Dans la réserve du Haut-Geer, il préfère les bassins en bout de chaîne d’épuration où l’eau est claire et moins chargée en nutriments.

Magnifique nicheur, le grèbe à cou noir est reconnaissable grâce aux aigrettes dorées qui peuvent se déployer en éventails sur les côtés de sa tête, ses yeux rouges et son corps presque entièrement noir.

4. La Sarcelle d’hiver

10 images
Green-winged Teal Launch © CR Courson

La sarcelle d’hiver est le plus petit canard d’Europe, elle mesure environ la moitié du canard colvert !

Nichant dans des zones humides de faibles profondeurs riches en végétation, la sarcelle hiverne chez nous et est observable pendant toute la saison.

Le mâle a la tête brun rouge avec les côtés verts et le corps gris traversé par une ligne blanche. Les plumes sous sa queue sont jaunes. De son côté, la femelle a un plumage brunâtre semblable à celui de la femelle colvert. Néanmoins, elle s’en différencie par sa petite taille et une zone verte sur ses ailes.

5. La Mouette rieuse

10 images
Black-headed Gull ; Spring is advancing and it' ; s time to start preparing nest. © Arto Hakola
Flock Of Birds In The Water © Mathias Darmell / EyeEm
Black-headed Gull, Sonian Forest © Manuel ROMARIS

Oiseau incontournable de la Mer du Nord, la mouette rieuse

La Mouette rieuse a un manteau gris clair et le bout des ailes noir. En plumage nuptial, elle porte un capuchon brun chocolat. Son bec et ses pattes sont rouges.

Peu farouche, elle fréquente de nombreux milieux dont les villes.

La Réserve Naturelle du Haut-Geer a récemment retaillé une roselière dans le but de favoriser la nidification des mouettes sur le site, parce qu’il y a une symbiose entre les mouettes et les grèbes à cou noir.

 

Grandeur Nature, c’est tous les samedis de 16h à 18h sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Alors retrouvez-la sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK