Grandeur Nature

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Vivacité

Plus d'infos

3 sites post-industriels où la nature a repris ses droits

3 sites post-industriels où la nature a repris ses droits
4 images
3 sites post-industriels où la nature a repris ses droits - © commune oupeye

Cette semaine, Grandeur Nature s’intéresse aux sites industriels et post-industriels où la nature à repris ses droits.

Ils sont nombreux en Belgique, notamment dans la province de Liège réputée pour ses multiples activités industrielles comme le charbonnage ou la sidérurgie.

La maison des terrils

Sur la commune de Saint-Nicolas, La Maison des Terrils se trouve dans l’ancien lavoir implanté sur le terril de Gosson qui servait autrefois de salle de douche aux mineurs. Revenant sur l’histoire et la vie dans les charbonnages, ce lieu s’intéresse également à la flore et la faune particulière que l’on peut apercevoir en escaladant ces imposantes collines artificielles.

 

 

Le site compte aussi un CREAVES, Centre de Revalidation des Espèces Animales Vivant à l’Etat Sauvage. Soutenu financièrement par le Service Public de Wallonie, le Centre a pour but de soigner et revalider des animaux malades, blessés et/ou affaiblis pour les relâcher, en pleine forme, dans la nature.

La gravière Brock

Située dans la commune d’Oupeye, plus exactement à Hermalle-sous-Argenteau, la gravière Brock est un endroit où la nature à repris ses droits après avoir longtemps été exploitée en zone industrielle.

Installée au cœur de l’Euregio Meuse-Rhin, depuis 2012 elle a été entièrement réaménagée. Aujourd’hui, cette ancienne zone d’extraction de gravier constitue un lieu de grand intérêt biologique grâce, notamment, à son vaste plan d’eau essentiel au développement de la faune.

La gestion de cette zone naturelle est prise en charge par les agents communaux formés par des experts Natagora pour maintenir et améliorer d’années en années l’aménagement de la gravière de manière naturelle et ainsi protéger la faune et la flore locale.

Autour de l'étang différents sentiers vous permettent de faire de belles promenades. Sur votre chemin, de nombreux panneaux didactiques vous renseignent sur la biodiversité et le plan d’aménagement du site. Les caillebotis vous permettent également de traverser la roselière et peut-être d’apercevoir un castor.

La Montagne Saint-Pierre

À la frontière des Pays-Bas, de la Flandre et de la Wallonie, la Montagne Saint-Pierre étend ses coteaux entre les vallées du Geer et de la Meuse.

Au cours des siècles, une végétation typique s’est progressivement installée dans cette région : les pelouses calcaires. Pour préserver ce biotope unique, il faut régulièrement débroussailler et défricher la zone. Les vigoureux moutons de race Mergelland prennent ensuite le relais pour entretenir ces pelouses où ils paissent en toute tranquillité.

Ce domaine transfrontalier offre également 130 km de promenade. Au départ de 7 points différents, vous avez le choix entre 20 superbes promenades paysagères. Les circuits sont aisément combinables entre eux pour vous offrir de plus longues randonnées.

 

Grandeur Nature, c’est tous les samedis de 16h à 18h sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Alors retrouvez-la sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK