Grandeur Nature

Tous les dimanches de 13:00 à 15:00 sur Vivacité

Plus d'infos

3 batraciens au comportement surprenant à rencontrer dans la région de Comines-Warneton

Cette semaine Grandeur Nature vous emmène à Comines-Warneton, une petite région à l’extrême ouest de la Wallonie, encrée au cœur de la nature et de l’histoire.

Théâtre de multiples batailles notamment celles du XXe siècle, on retrouve à Comines-Warneton de nombreuses traces du passé. Souvent, l’histoire a un impact sur les civilisations, mais également sur la nature et le monde animal. A Comines-Warneton, de nombreuses mines ont explosé laissant d’énormes cratères qui, au fil des années se sont gorgés d’eau et ont formé toute sorte de mares. Relativement proches les unes des autres, ces différents points d’eau forment un corridor écologique qui stimule la biodiversité locale et leur propagation vers l’intérieur du pays.

1. Le triton crêté

12 images
Italian Crested Newt (Triturus carnifex) © Tous droits réservés
A beautiful Great Crested Newt, Triturus cristatus, in spring. © Sandra Standbridge

Le triton crêté est le plus grand et le plus rare de nos tritons. La femelle peut ainsi atteindre 18 cm ! Son dos est de teinte sombre et son ventre jaune orangé. En livrée nuptiale, la crête dorsale du mâle est très haute et interrompue au niveau du bassin.

Espèce menacée, il est plus rare et plus localisé que les 3 autres espèces de triton. En forte régression depuis quelques années, il a déjà disparu à Bruxelles.

 

2. L’Alyte accoucheur

12 images
Midwife Toad, Alytes obstetricans © 2010 Emili V. Lpez
Alytes Obstetricans © Tous droits réservés
Common Midwife Toad © Tous droits réservés

Identifiable grâce à sa peau pustuleuse et son iris doré, ce petit crapaud doit son nom en raison du comportement du mâle qui a la particularité d’entortiller les œufs produits par la femelle autour de ses pattes arrière pendant la ponte. Il les garde ainsi jusqu’à l’éclosion, en les humidifiant régulièrement dans un plan d’eau. Petit animal discret et nocturne qui vit dans des habitats naturels ou artificiels comme des sites forestiers, agricoles, industriels, ou des jardins, il est absent à Bruxelles et en déclin modéré en Wallonie.

 

3. Le Xénope

12 images
© Tous droits réservés

Utilisé autrefois comme teste de grossesse, le Xénope est un crapaud à griffes originaire d’Afrique australe. Cet amphibien qui possède un mode de vie essentiellement aquatique et ne remonte à la surface de l’eau que pour respirer. Autrefois conservé dans les laboratoires de nombreux pharmaciens, aujourd’hui le Xénope a été relâché dans la nature est une espèce considérée comme invasive.

 

COMMENT FONCTIONNAIT LE TEST ?

Le " test d’Hogben " développé entre 1940 et 1960 consistait à recueillir l’urine d’une femme et l’injecter, frais et non traité, sous la peau d’une femelle Xenopus. Si la femme était enceinte, entre cinq et douze heures plus tard, la grenouille produisait un groupe de sphères noir et blanc de taille millimétrique.

 

Deux techniques de recensement :

La nasse

Petite cage aérée, la nasse permet de capturer les individus et de les comptabiliser à la vue.

12 images
© Hélène Bernard
© Hélène Bernard
© Hélène Bernard

L’ADN environnemental

Récolté par le prélèvement de 20 échantillons d’eau. Une fois extraits, ils sont passés dans un filtre qui va permettre d’isoler l’ADN. Cette technique plus onéreuse est également plus risquée car d’autres ADN peuvent être récoltés. Il faut également se protéger pour ne pas laisser son propre ADN dans les échantillons.

12 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

 

Grandeur Nature, c’est tous les samedis de 16h à 18h sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Alors retrouvez-la sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK