Complètement Foot

Tous les dimanches de 20:00 à 23:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Histoire "Complètement TOUR" : les Schleck et le Tour !

Histoire "Complètement TOUR" : les Schleck et le Tour !
7 images
Histoire "Complètement TOUR" : les Schleck et le Tour ! - © BERNARD PAPON/POOL - BELGAIMAGE

Allemagne, Belgique, France et aussi Luxembourg. Les jours se suivent et les pays défilent pour les coureurs. Ce matin, le peloton s’élancera de Mondorf-les-Bains. Une ville que les amateurs de vélo connaissent, car cette cité thermale a vu naître Frank et Andy Schleck. L’occasion de revenir sur les histoires complètement folles, " Complètement Tour " des frères luxembourgeois sur la route du Tour.

2006 : Frank roi des Alpes

En 2006, Frank Schleck s’impose à l’Amstel Gold Race. Quelques mois plus tard, il montre une nouvelle fois l’étendue de son talent en remportant la 15e étape du Tour, en sommet de l’Alpe d’Huez.

2008 : Frank en jaune, Andy en blanc

Au départ de la 17e étape, l’ainé des frangins luxembourgeois fait figure de candidat à la victoire finale. Depuis deux jours, il arbore le maillot jaune. Mais, à l’Alpe d’Huez, là où il s’était imposé deux ans plus tôt, son équipier Carlos Sastre lui ravit sa tunique de leader en profitant du jeu d’équipe. Frank terminera le Tour à la 5e place. Le cadet, Andy, prend lui la 11e place et remporte le maillot blanc du meilleur jeune. Il s’annonce auprès du grand public.

2009 : Andy dauphin de Contador

Alberto Contador survole le Tour 2009. A Paris, il arrive avec 4 minutes et 11 secondes d’avance sur Andy Schleck, deuxième du général et meilleur jeune pour la deuxième fois consécutive. Frank est 5e. Les frères s’illustrent en montagne, notamment au Grand-Bornand. Frank décroche la victoire d’étape devant Alberto Contador et… Andy.

2010 : le jaune sur tapi vert

Sur les pavés du nord, Frank Schleck chute et se brise la clavicule lors de la 3e étape. C’est l’abandon pour le champion du Luxembourg. De son côté, Andy se livre à un véritablement mano a mano avec Alberto Contador. Le lundi 19 juillet, dans le Port de Balès, Schleck, tout de jaune vêtu, attaque. Contador s'apprête à boire la tasse. Mais, un saut de chaîne suffit à renverser la situation. Andy perd un temps précieux et voit la victoire finale s’envoler. Il s’impose tout de même au sommet du Tourmalet. Quelques mois plus tard, Contador est déclassé pour dopage. Andy récupère le jaune sur tapi vert.

2011 : à deux sur le podium à Paris

Sur les Champs-Elysées, les frangins paradent fièrement sur le podium du Tour. Mais, la victoire finale revient à Cadel Evans. Andy, deuxième, perd le jaune au terme du contre-la-montre de Grenoble. Deux jours plus tôt, Andy, deuxième, mène une chevauchée fantastique de 62 kilomètres pour lever les bras au sommet du mythique Galibier.

2012 : le début de la fin

Un forfait et un abandon. En 2012, le Tour ne sourit plus aux Schleck. Plus jamais, le public ne reverra les attaques tranchantes des frères. Leurs bras ne se lèveront plus sur les routes de France. Andy quitte le peloton en octobre 2014, Frank en août 2016.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK