Complètement Foot

Tous les mercredis de 19:30 à 23:00 et dimanches de 20:00 à 23:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Histoire "Complètement TOUR" : Bruyneel s'impose à Liège !

Bruyneel s'impose devant Indurain.
3 images
Bruyneel s'impose devant Indurain. - © BELGAIMAGE

Le Tour à Liège. De 2017 à 1995, il n'y a qu'un pas. Et là où, en 2017, un Allemand a levé les bras sur le Quai des Ardennes, un Belge s'imposait, en 1995, sur le Boulevard d'Avroy, au cœur de Liège. Il y a 17 ans, un 8 juillet, Johan Bruyneel devançait Miguel Indurain et se parait de jaune, en Belgique.

Bruyneel avec Armstrong dans l'échappée

Au départ de la 7e étape du Tour 1995, le peloton quitte Charleroi, là où Erik Zabel s'est imposé la veille, le jour de son anniversaire. 203 km et un profil de course similaire à celui d'une classique ardennaise attendent les coureurs. Après une course animée, Johan Bruyneel se glisse dans un groupe avec notamment Massimiliano Lelli, Bo Hamburger, Eric Boyer et Lance Armstrong, son futur protégé. Dans le Mont-Theux, le Belge attaque et s'isole en tête de la course. Dans le peloton, Miguel Indurain, favori de ce Tour 95, l'imite et rejoint les anciens compagnons d'échappée de Bruyneel.

Bruyneel devant Indurain

Quelques kilomètres plus loin, c'est un trio qui prend les rênes de la course. Bruyneel est rejoint par Indurain et Boyer. Un trio qui se transforme rapidement en un duo. Eric Boyer lâche sur une accélération de l'Espagnol. Johan Bruyneel part dans la roue du vainqueur des Tours 91, 92, 93 et 94. Malgré une chasse menée par le maillot jaune, Bjarne Riis, le tandem s'envole vers l'arrivée. Indurain ne ménage pas ses forces pour creuser un écart maximal sur ses adversaires dans la lutte pour la victoire finale. Johan Bruyneel en profite et devance le coureur ibérique au sprint. 

Le jaune en Belgique

En arrivant avec une cinquantaine de secondes d'avance sur le peloton, Miguel Indurain réalise une magnifique opération comptable. Idem pour Bruyneel qui profite de ces secondes grappillées pour s'emparer du maillot jaune. Comme Eddy Merckx en 1969 et comme le fera Marc Wauters en 2001, un Belge prend le jaune en Belgique. Malheureusement pour le futur manager de Lance Armstrong, il perdra la tunique de leader le lendemain, au profit de Indurain, lauréat du contre-la-montre entre Huy et Seraing et futur vainqueur du Tour.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK