Charleroi Matin

Plus d'infos

Bonne fête, mais attention, ne lâchez rien, les derniers chiffres sont en hausse

La semaine dernière, les chiffres étaient plutôt encourageants puisque, par rapport à d’autres agglomérations wallonnes comme Namur, Liège ou Mons, Charleroi semblait relativement épargnée au regard de son nombre d’habitants.  Mais, la situation vient de subir une hausse assez rapide.  Le 31 mars, on comptait pour la ville 76 cas confirmés, le 3 avril 94, mais le 9 avril, on voit que les chiffres ont grimpé en flèche pour en comptabiliser 233.

Bien sûr, les Carolos sont toujours loin du triste peloton de tête liégeois ou montois, où le coronavirus fait des ravages, mais cela veut dire que rien n’est jamais acquis.

Une des explications de cette inquiétante augmentation vient peut-être du fait que des tests sont davantage généralisés.  En effet, il faut rappeler que ces chiffres tiennent compte des cas avérés, après analyse. Pas mal de personnes présentent des symptômes plus légers, et n’ont donc pas été testées.

 

Aiseau-Presles, Beaumont, Farciennes et Merbes-le-Château n’ont pas encore franchi la barre de 10, Montigny-le-Tilleul, Thuin, Lobbes, Les Bons-Villers, Ham-sur-Heure – Nalinnes, Erquelinnes et Anderlues en totalisent entre 10 et 20, par contre à Châtelet, il y en a 42, et à Courcelles, 41.

Une forte progression est aussi recensée à Fleurus où on est passé de 11 à 27 en 2 semaines, sur la même période, Gerpinnes a plus que doublé aussi son nombre de cas confirmés avec 22 le 9 avril pour seulement 8 le 31 mars.

 

Plus que jamais, week-end de Pâques ou pas, météo estivale ou pas, RESTEZ CHEZ VOUS.

Le confinement reste le meilleur médicament.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK