C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Y a-t-il de la maltraitance envers des poules sur les camps scouts ?

Y a-t-il de la maltraitance envers des poules sur des camps scouts où elles seraient placées dans des minuscules enclos au milieu de déchets de nourriture et excréments avant d’être tuées sur place devant des enfants comme le dénonce l’association wallonne Les Poules heureuses ?


La DH nous apprend aujourd’hui que l’association wallonne Les Poules heureuses dénonce des actes de maltraitance envers des poules sur des camps scouts. Les poules seraient achetées pour la durée d’un camp, placées dans des enclos minuscules au milieu de déchets de nourriture et d’excréments avant d’être abattues en fin de camp par un chef, parfois devant les enfants, avant d’être consommées sur place. Cette pratique viserait à faire prendre conscience aux enfants que la viande qu’ils mangent vient d’un être vivant qui a été tué, que oui c’est choquant, mais que c’est le but. Y a-t-il de la maltraitance envers des poules sur des camps scouts comme le dénonce l’association wallonne Les Poules heureuses ?

Adrien Mogenet, porte-parole de la Fédération des Scouts Baden-Powell : Les faits évoqués par l’association remontent à 5 ans, en 2013. Effectivement, en 2013, il y a eu des plaintes de parents de scouts. Les photos qui continuent de ressortir datent d’il y a 5 ans. Depuis, au niveau de la fédération, nous n’avons plus été tenu au courant de pratique de mise à mort de poules sur les camps scouts. "

Adrien Mogenet se veut rassurant, " au niveau de la fédération nous n’avons plus reçu de plainte depuis 5 ans. Mais ça ne veut pas dire que ça ne se fait pas. On ne sait pas être présent sur tous les camps. On sensibilise énormément les animateurs à la protection de l’environnement, au respect de la nature et des animaux. "

Il y a des poules dans les camps scouts

Un camp scout est un lieu privé, ce n’est pas un abattoir. On a le droit d’avoir des poules chez soi, insiste le porte-parole. " Quand on est au courant de ce genre de fait, on fait passer un message aux animateurs : " Évitez que ces animaux soient mis à mort sur le camp. Aller plutôt dans une ferme ou chez un agriculteur qui aura l’habitude de cette pratique ". ".

Montrer que la viande vient d'un animal vivant n’est pas un message que la fédération envoie auprès des scouts : " On n’a pas du tout l’impression que cela va sensibiliser les enfants de voir un animal être mis à mort. Ici, on parle de camps éclaireurs, ce sont des adolescents entre 12 et 16 ans. Souvent, avoir une poule au camp est avant tout dans un but d’élimination des déchets parce qu’on a beaucoup de déchets de nourriture. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK