C'est vous qui le dites

Plus d'infos

Willy Demeyer ne fermera pas les terrasses qui ouvriront le 1er mai : les règles fédérales ne comptent-elles pas à Liège ?

Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, ne fera pas fermer les terrasses qui rouvriraient le 1er mai. L’Horeca espérait pouvoir reprendre ses activités dès le 1er, mais il faudra attendre le 8 mai pour une reprise partielle, en extérieur uniquement. Ce matin, le bourgmestre de Liège confirme qu’il ne fera pas fermer les terrasses qui accueilleraient des clients avant que ce soit autorisé, il veut ainsi éviter des émeutes.

Les règles fédérales ne comptent pas à Liège ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© Willie Thomas – Getty Images

"On nous impose des règles sans réfléchir"

Jean-Philippe, un auditeur originaire de Bruxelles est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Il faut comprendre le dépit du secteur : l’Horeca est n’est pas suffisamment aidé, n’est pas considéré et est même stigmatisé, d’une certaine façon. Ensuite, on est dans cette situation depuis le mois d’octobre, ça fait donc plus du double de temps que lors du premier confinement. En tant que restaurateur, je comprends que pour mes collègues, ce soit une nécessité d’ouvrir le 1er mai. Pour certains, c’est une question de vie ou de mort, on a des familles à nourrir."

Les politiciens ne comprennent pas notre secteur

"Ils ne comprennent pas toutes les problématiques auxquelles nous sommes confrontés : on peut ouvrir les terrasses, certes, mais nous ne sommes dans le sud de la France, il pleut souvent. On nous impose des règles sans réfléchir, ce n’est pas proactif. Personnellement, je n’ouvrirai pas ma terrasse avant la date annoncée par le gouvernement. Je suis précurseur dans un projet pilote de protocole sanitaire strict de réouverture et je ne vais pas ignorer tout ce travail pour une semaine."

4 images
© Gary Burchell – Getty Images

"On se moque de nous"

De son côté, Michel tient un café à Charleroi : "Je trouve qu’on se moque de nous avec toutes ces mesures. Je suis scandalisé car nous avons respecté toutes les règles, nous sommes fermés depuis le mois d’octobre et on voit bien que notre fermeture n’a pas plus d’incidence dans le nombre de cas. Nous avons fait des efforts dès le début, mais on continue de subir cette mauvaise gestion de la crise. Le 1er mai, je serai malheureusement fermé car ma terrasse ne me permet d’accueillir que 4 personnes. De plus, je ne suis pas irresponsable au point de laisser le gouvernement me donner une amende bien salée."

4 images
© Halfpoint Images – Getty Images

"Je suis 100% d’accord avec Willy Demeyer"

Enfin, le débat se termine à Ans avec Didier : "Je pense que cette ouverture le 1er mai ne se fera pas qu’à Liège mais partout. Personnellement, je serai présent sur les terrasses liégeoises. Je comprends tout à fait les restaurateurs, ils sont en train de mourir alors que ce n’est pas leur faute si les cas augmentent, et encore moins si les vaccins n’avancent pas. Je suis également 100% d’accord avec le bourgmestre Willy Demeyer : ouvrir le 1er mai évitera les émeutes et la police pourra surveiller si tout le monde porte bien son masque. Ce n’est pas une semaine d’écart qui fera la différence au niveau des contaminations."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK