C'est vous qui le dites

Tous les mercredis, jeudis, vendredis, lundis de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Waze: fiable malgré sa petite communauté ?

Waze est de plus en plus présenté comme l’arme " anti-bouchons " par excellence. Mais l’application gratuite de Google ne compte que 250.000 utilisateurs contre plus d’un million pour Coyote, d’après le patron de Coyote. Avec une communauté plus petite, on peut être fiable quand même ?

Sudpresse affirme que Waze se répand dans les voitures à toute vitesse. Le succès de l’application reposerait sur ses utilisateurs très nombreux à signaler les travaux, les obstacles ou les radars. Certains contributeurs bénévoles amélioreraient également la qualité de la carte en signalant de nouvelles rues ou les nouvelles limitations de vitesse. Mais ; quid des données récupérées, quid des pubs ciblées que nous recevons et quid du nombre d’utilisateurs ?

Pascal Duc, bénévole depuis six ans à la mise à jour de la cartographie de Waze en Belgique francophone: "Je suis développeur informatique, passionné de cartographie et bénévole chez Waze Belgium pour apporter mon aide aux citoyens afin de bien naviguer en Belgique. Comme d'autres personnes, j'aide à modifier la carte de façon à ce qu'elle soit toujours à jour. La carte de Waze est une carte collaborative donc ce sont les utilisateurs qui vont, par exemple, ajouter les nouveaux rond-points, les déviations, les fermetures de route, pour que la carte soit impecable et qu'on évite les bouchons le matin." Une fois que les automobilistes font part d'une modification, les éditeurs vérifient l'information et modifient la carte. Pascal Duc est au niveau 5 sur 6 et peut donc éditer la carte du Benelux.

Plus de 200 personnes sont bénévoles en Belgique, elles ne touchent pas un centime mais travaillent pour Waze par pur plaisir comme le souligne Pascal Duc: "Tous les gens du Benelux sont des bénévoles purs et durs, nous ne gagnons rien, Waze est juste un hobby. Moi je suis d'abord un utilisateur de Waze et puis, je suis devenu bénévole car je voulais corriger les petites erreurs que je voyais sur la carte. J'y passe environ 1h par jour."

Mais comment Waze se défend face à Coyote? D'après Pascal Duc, la gratuité de Waze ferait toute la différence: "Le Coyote est payant ... Or, le grand public peut utiliser Waze gratuitement et en plus, l'application utilise très peu de data. C'est un assistant de conduite qui peut aider beaucoup de personnes. Et le nombre d'utilisateurs augmente de facon exponentielle. La gratuité fait que les utilisateurs sont de plus en plus nombreux et que cela devient de plus en plus fiable car les informations se multiplient."

Quant à l'utilisation des données des utilisateurs, elle serait faible poursuit le bénévole: " Dans Waze, il y a de temps en temps de la publicité quand on est à l'arrêt pour les enseignes qui sont proches mais c'est très faible et loin d'être dérangeant."

Les bénévoles particiepent par ailleurs, chaque année, à une réunion afin de rencontrer les représentants de Waze, évoquer des propositions et commenter l'évolution de l'application. Cette année, les bénévoles du Benelux se sont réunis le 11 novembre, à Bruges, dans un hôtel Best Western. Pascal Duc revient sur la conclusion de ce rendez-vous annuel: " On a un colloque par an, plusieurs éditeurs se rencontrent pour se coordonner et réaliser des demandes pour l'évolution du produit. Le grand enseignement de ce week-end concernait la gestion des parkings et de la vitesse."

Il faudra donc s'attendre à des modifications futures à ce sujet.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK