C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Une poussette dans un escalator… C'est l'accident assuré ?

À Ville 2, à Charleroi, un bébé de 8 semaines a fait une chute de sa poussette avant de dévaler un escalator que ses parents empruntaient pour passer d’un étage à l’autre alors qu’un ascenseur ne fonctionnait pas. Une poussette dans un escalator… C’est un accident assuré ?

La Nouvelle Gazette ce matin nous apprend ce qui s’est passé samedi dernier au centre commercial Ville 2 à Charleroi. Alors qu’un ascenseur ne fonctionnait pas, pour changer d’étage une famille décide d’emprunter l’escalator avec la poussette dans laquelle se trouve leur bébé de 8 semaines. Pendant la manœuvre, le bébé bascule, chute et dévale l’escalator. Un médecin qui se trouvait sur place intervient immédiatement, le bébé est par chance sain et sauf, les parents sont sous le choc. Une poussette dans un escalator… c’est un accident assuré ?

Stéphanie Piccicuto, directrice adjointe de Ville 2 : " L'utilisation des escalators avec une poussette est déconseillée chez nous. C'est-à-dire que quand les parents se promènent avec une poussette, ils utilisent les ascenseurs et je pense que le couple qui s'est rendu à Ville 2 ne s'est pas rendu compte qu'il y avait trois ascenseurs en tout et je pense qu'il a cru qu'il n'avait pas le choix que d'emprunter l'escalator."

Un ascenseur hors service le samedi

Si certains dénoncent le fait que cet ascenseur soit souvent hors service, c'est qu'il y a une raison derrière cela comme poursuit la directrice ajointe : "Le samedi après-midi, cet ascenseur est toujours mis hors service car c'est un ascenseur qui fonctionne à l'huile et quand on l'utilise de façon régulière, il peut y avoir un risque de panne. Et pour éviter tout risque, nous préférons le mettre hors service surtout que nous disposons de deux autres ascenseurs dont un à proximité. Nous devons remplacer cet ascenseur mais le problème ne s'est jamais posé depuis que le centre existe depuis 28 ans." Stéphanie Piccicuto ajoute par ailleurs que "ce n'est pas une obligation légale que de mettre des plots devant les escalators mais c'est définitivement quelque chose à laquelle nous allons penser à l'avenir pour éviter tout risque bien que le problème ne se soit jamais posé et que d'habitude les parents ont la prudence d'utiliser l''autre ascenseur plutôt que les escalators."

L'enfant est sain et sauf

Heureusement, plus de peur que de mal car l'enfant est sain et sauf suite à cet incident : " Dans la presse de ce matin, le fait a été exagéré... L'enfant n'a pas dévalé les escalators mais quelques marches... Et effectivement, un de nos clients était médecin et est intervenu tout de suite puis les secours sont intervenus dans les dix minutes et il nous a été confirmé tout de suite que l'enfant n'avait rien. Ce qui s'est passé, c'est que les parents sont montés en mettant la poussette en arrière donc dans le sens inverse de l'escalator et l'enfant a glissé parce qu'il n'était pas attaché."

Enfin, le centre commercial Ville 2 compte prendre ses dispositions pour encore plus sécuriser les lieux comme le conclut Stéphanie Piccicuto  : "Je vais en parler à ma direction mais je pense qu'on va se diriger vers l'installation de plots de sécurité pour empêcher les clients avec des poussettes d'emprunter les escalators."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK