C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Une nouvelle taxe pour les vapoteurs

Les vapoteurs menacés. Deux menaces sur le prix de l’e-cigarette. L’Europe qui songe à une nouvelle taxe de 20% à 50% ET la Belgique veut limiter les recharges à 10 millilitres pour compliquer la vie des fumeurs.

Gregory Munten, le porte-parole de l’Union Belge pour la Vape, conteste le nouvel arrêté royal publié au Moniteur en octobre dernier. Cet arrêté prévoit d’encadrer la vente et l’usage de la cigarette électronique. Un recours a été introduit auprès du Conseil d’État, celui-ci doit rendre sa décision aujourd’hui.

"On va suffoquer"

Selon l’Union Belge pour la Vape, les normes préconisées dans cet arrêté sont trop restrictives. Les amateurs vont suffoquer. Il sera plus difficile d’avoir accès à du matériel récent et aux liquides puisque l'achat sur internet ne sera plus autorisé. Le test en magasin sera lui aussi interdit.

L’ASBL pense principalement aux fumeurs qui utilisent la cigarette électronique comme méthode de sevrage tabacologique. Avec cet arrêté, ces personnes en seront découragés.

Harmoniser la taxation au niveau européen

La priorité pour l’Union Belge de la Vape est de régler cette question avant de s’occuper de la possible harmonisation de la taxation au niveau européen. Cette harmonisation pourrait engendrait une augmentation de 20 à 50% des prix. "C'est une vraie menace, ce sera plus cher que les produits du tabac. Les utilisateurs n'iront plus vers ce type de sevrage" regrette Grégory Munten. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK