C'est vous qui le dites

Plus d'infos

Tonia de Molenbeek : "J'ai des masques en tissu mais je vais acheter une boîte de chirurgicaux par sécurité !"

Tonia de : "..."
4 images
Tonia de : "..." - © Sebastian Condrea - Getty Images

À partir d’aujourd’hui, il est possible de se procurer des masques chirurgicaux dans les supermarchés, certaines pharmacies disposent également de stock.

Vous allez en acheter ? Vous privilégiez le masque chirurgical ou le fait maison en tissu ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission...

"Je vais en acheter, ça peut toujours dépanner..."

Tonia, une auditrice originaire de Molenbeek, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je pense que je vais aller acheter une boîte parce que ce n'est jamais de trop... Même si je dispose déjà de quelques masques en tissu parce que je préfère cette matière-là, ce qui n'est peut-être pas le cas de tout le monde. Mais j'irai quand même chercher ma boîte parce que je n'ai peut-être pas une quantité suffisante de masques en tissu, que pour les laver et les réutiliser donc ça peut aussi dépanner."

Pour le moment, je m'en sors bien avec mes masques en tissu mais je me dis que c'est une sécurité d'avoir des masques chirurgicaux en plus.

Malgré ses masques en tissu, Tonia n'en démord pas, elle assurera ses arrières en se créant un stock : "Pour le moment, je m'en sors bien avec mes masques en tissu mais je me dis que c'est une sécurité d'avoir des masques chirurgicaux en plus. Si ce n'est pas pour moi, ça peut peut-être servir à quelqu'un d'autre. Déjà avec mes masques en tissu, j'ai pu venir en aide à d'autres personnes ; j'en ai même achetés à quelqu'un qui reversait des bénéfices à une association active dans la protection des animaux."

"Ils ne devraient être vendus qu'en pharmacie !"

Direction EupenMarie-Claire, elle, passera son tour : "Je n'irai pas en acheter, je les fais moi-même ! J'ai une formation de couturière, j'en ai fait pour des amis et la famille, je les réalise avec une ouverture pour mettre des filtres et ça fonctionne très bien. C'est comme avec le papier toilette ; les gens deviennent fous et paniquent alors qu'il n'y a absolument pas besoin si on est équipé et si on garde ses distances, il ne doit pas y avoir de problème. On aurait dû les garder pour le personnel médical et ne les vendre que dans les pharmacies mais uniquement aux professionnels."

"Ces masques ne sont pas très solides..."

Enfin, Olivier témoigne depuis Liège : "Hier, je suis allé à la pharmacie pour acheter deux boîtes de masques et je me suis aperçu qu'ils n'étaient pas très solides... J'ai mis le masque pour aller faire des courses et j'ai fait à peine 100 mètres qu'il a cassé ! Pareil pour ma femme ! Donc ce n'est pas très solide ces masques chirurgicaux ! À la maison, on n'a pas ce qui faut pour en faire en tissu donc c'est compliqué. Mais à choisir, celui en tissu est de meilleure qualité ! Donc je vais me renseigner sur internet pour pouvoir en acheter pour ma famille et moi-même, car je compte bien en porter à chaque sortie dans l'espace public."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons RDV du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et la Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK