C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Theo Francken veut faire payer les rapatriés d’Afghanistan

Theo Francken veut que certains Belges rapatriés d’Afghanistan paient une partie des frais. C’est dans les journaux de Sudpresse qu’il explique la raison de sa demande : il y avait depuis 5 ans un avis de voyage négatif vers l’Afghanistan, un appel à rentrer en urgence a été envoyé le 7 août et donc il serait normal de payer une partie de l’opération militaire. Il ajoute aussi que ceux qui ont reçu le statut de réfugié et qui sont retournés sur place en vacances sont en infraction, ils ne pouvaient pas retourner en Afghanistan.

Les rapatriés doivent se partager la note de l’opération militaire ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© NICOLAS MAETERLINCK – BELGA

"En tant que réfugié, on n’a pas à retourner dans son pays, qu’importe la raison"

Céline, une auditrice originaire de Bruxelles, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "La note doit être partagée. Les lois et les directives doivent être valables pour tout le monde, quelles que soient les circonstances. Ça m’est arrivé l’année passée : je me suis rendue au Maroc pour affaires et Royal Air Maroc a changé mon billet retour in extremis au mois de mars pour ensuite l’annuler."

J’ai obtenu une place dans un vol de rapatriement pour lequel j’ai dû signer un document m’engageant à payer la note qu’on m’a envoyée par la suite

"Sur le coup, j’étais choquée, puis je me suis dit qu’il faut assumer son voyage, que ce soit dans n’importe quel pays. D’autant plus que lorsqu’on a le statut de réfugié, on est aidé par l’État belge et on reçoit des allocations dans le pays d’accueil, … Alors on n’a pas à retourner dans son pays, qu’importe la raison."

4 images
© NICOLAS MAETERLINCK – BELGA

"Les réfugiés devraient être protégés"

Du côté de Rochefort, Didier nous partage son avis : "Les rapatriés ne devraient pas payer les frais de rapatriement. Je pense sincèrement que la Belgique a un devoir moral envers ses citoyens et les personnes ayant un statut de réfugié en Belgique devraient être protégées au même titre que les citoyens belges. "

4 images
© ERIC LALMAND – BELGA

"Ces personnes ont pris le risque de partir"

Le débat se termine avec Yolande à Auderghem : "Je pense qu’il y a très peu de personnes qui sont parties en vacances vers l’Afghanistan. C’était plutôt des voyages pour voir la famille, et je trouve que comme ces personnes ont pris le risque de partir dans un pays en guerre, c’est normal de payer leur rapatriement. Les gens qui sont partis pour le travail, c’est différent et je trouve que c’est alors normal qu’ils n’aient pas de frais de rapatriement à payer."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK