C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Stéphane Guisse : " Nous manquons de personnel pour bien traiter les appels "

Le call center de la Région wallonne est assailli d’appels sur la redevance télé. À quoi ça sert d’appeler puisqu’on la supprime le 1er janvier 2018 et qu’il faut juste payer celle d’avant 2018 ?

Avec plus de 1000 appels et en moyenne 20 minutes d’attente, l’administration wallonne croule sous les appels. Pourtant, la Région assure que le message a toujours été clair : suppression de la redevance télé en 2018 mais d’ici là, pas d’amnistie. Il faut donc payer. Dans les appels, on trouve, paraît-il, beaucoup de colère et de menaces. Certains annoncent que sur les 100€, ils n’en payeront que 25. La Région wallonne prévient qu’elle les " poursuivra " pour les 75€ restants. À ce stade, il y a toujours 86 millions d’en-cours. D’après l’administration fiscale, 50 millions devraient se payer spontanément et il ne devrait rester que 40 millions à récupérer via huissier.

Stéphane Guisse, directeur général de l'administration fiscale wallonne : " Le principe qui a été adopté pour la suppression de la télé redevance, c'est une mise à zéro des périodes imposables qui débutent en 2018. De manière assez simple, l'équité fiscale a vraiment été trouvée sur l'année d'imposition. Ce qui veut dire qu'en 2017, que le nom de famille commence par D ou par M, tout le monde paie 100 euros. En 2018, tout le monde paie 0 euro. Donc, on estime que l'équité fiscale est rencontrée par cette façon de faire les choses ". Il y a également des plans de paiement qui existent : " Ce sont les receveurs qui octroient ou non le plan de paiement et qui en déterminent la forme. Si le client veut un plan de paiement, il doit l'introduire, le demander via les formulaires adéquats que l'on trouve sur nos sites internet. C'est le receveur qui décide si on peut ou non accorder celui-ci. Le message que je peux donner aux auditeurs c'est que, les personnes qui ne paient pas leur dette prennent le risque d'être enrôlées et de recevoir la visiter d'un huissier pour venir percevoir le solde non payé. Quant au solde, il est très réel. En deux ans, nous avons envoyé 180 000 dossiers chez le huissier pour le recouvrement. Cela se traduit par 25 à 30 millions d'euros de recettes. Ce qu'on constate, c'est que le taux de paiement sur la première invitation à payer est de 85 %. Ce résultat n'est pas trop mauvais. Quant au taux de paiement sur rappel sans frais, il est de 50%. Cela signifie que, plus de 90% des Wallons et des Wallonnes paient spontanément leur télé redevance sans que nous devions activer les moyens de recouvrements. Concernant le call center, nous manquons de personnel pour bien traiter les appels. Nous avions demandé des postes en plus mais cela ne sert à rien puisque la suppression de la télé redevance va permettre de régler la situation sans embauche additionnelle. La suppression de celle-ci d'ici quelques mois va nous permettre de répondre dans un délais raisonnable ".

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK