C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Si Annie, 78 ans, veut porter ses bijoux, elle doit "engager un garde du corps" d'après Henry

À 78 ans, Annie qui vit à Anderlecht a déjà été victime de sept agressions mais " pour ne pas les laisser gagner ", elle dit qu’elle continuera à porter ses montres, bagues et colliers. Porter ses bijoux quoi qu’il arrive, c’est risqué ?

Dans La DH, Annie dit avoir peur mais que ses agresseurs ne la feront pas plier. À 78 ans, cette habitante d’Anderlecht a été agressée à 7 reprises. Elle a connu plusieurs sac-jackings ou agressions à son domicile mais explique qu’elle veut continuer à vivre comme si rien ne lui était arrivé. Elle est bien décidée à continuer à porter ses bijoux pour dit-elle " ne pas les laisser gagner ". Porter ses bijoux quoi qu’il arrive, c’est risqué ?

Henry, un auditeur de Liège : "Jusque maintenant, elle prend un risque. Je considère que pour l'instant, elle devrait arrêter de porter ses bijoux mais j'ai deux solutions : la première, elle prend un garde du corps mais à mon avis, ce sera payant. Deuxième solution, elle s'informe auprès de différents clubs sportifs qui entraînent des jeunes au karaté qui doivent à mon avis, avoir un mental autre que tous ces agresseurs. Et là, éventuellement, elle pourra peut-être trouver un jeune homme ou un monsieur qui pourrait être un garde du corps gracieusement offert par la maison. Moi, je ne suis pas pour la résistance. Quand il y a une agression, les gens ne font rien, ils se barrent ! Moi j'ai deux solutions avec un garde du corps : une payante et une gratuite."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK