C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Serge, à propos de la vaccination obligatoire pour les Fêtes de Wallonie à Andenne : "Une absurdité totale"

Pour assister aux Fêtes de Wallonie à Andenne, il faudra obligatoirement être vacciné. Le collège communal a pris cette décision en voulant prodiguer un choc psychologique pour inciter les citoyens à se faire vacciner. Pour le bourgmestre, qui s’explique dans les colonnes de La Meuse, il s’agit d’une simple question de bon sens, au lieu de payer des tests PCR il suffit de se faire vacciner. À ceux qui protestent en disant que les non-vaccinés sont exclus, il répond qu’ils s’excluent eux-mêmes en refusant le vaccin.

C’est la bonne méthode pour inciter à se faire vacciner ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© BRUNO FAHY – BELGAIMAGE

"Naturellement faire marche arrière"

Serge, un auditeur originaire de Vilvorde, dans la province du Brabant flamand, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "C’est d’une absurdité totale. Il y a deux semaines, j’ai participé à un festival en Flandre qui demandait le Covid Safe Ticket. Cela a très bien fonctionné, tout le monde a joué le jeu."

Je ne comprends donc pas pourquoi le CST n'est pas appliqué à Andenne

"D’un autre côté, c’est le choix des personnes non-vaccinées de ne pas faire le vaccin, c’est leur décision et ils doivent en assumer les conséquences. Je pense qu’à Andenne, il y aura naturellement une marche arrière sur cette décision. L’organisation avec le Covid Safe Ticket fonctionne bien et ce n’est pas la décision d’un bourgmestre qui va fragiliser tout cela. Ce n’est pas la position du bourgmestre qui changera l’opinion des gens qui ne veulent pas se faire vacciner."

4 images
© BRUNO FAHY – BELGAIMAGE

"Pas la bonne méthode"

Du côté de Grâce-Hollogne, dans la province de Liège, Salvatore partage son avis : "Pour moi, l’obligation vaccinale pour un événement n’est pas la bonne méthode. J’ai été hospitalisé 33 jours et mis dans le coma à cause du Covid et je pense que c’est en écoutant des témoignages comme le mien que les gens peuvent changer d’avis sur la vaccination."

4 images
© JOHN THYS – BELGA PHOTO

"Pas logique"

Depuis Charleroi, Olivier conclut le débat : "Tout dépend de quel côté on se situe, mais je ne trouve pas ça logique que les vaccinés peuvent se regrouper pour voir un concert et que les non-vaccinés soient exclus. Je pense qu’un non-vacciné qui est testé négatif pour se rendre à un événement est moins dangereux qu’une personne vaccinée qui n’est pas testée et qui peut donc être positive."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK