C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Samira de Liège : "Si le masque n'était plus obligatoire, je ne le porterais plus jamais !"

Samira je ne veux plus jamais porter de masque
4 images
Samira je ne veux plus jamais porter de masque - © Tous droits réservés

Un avocat compte bien défendre l’idée que l’obligation de porter le masque en rue, comme c’est le cas dans de nombreux endroits, est illégale. Il explique sa démarche dans La DH aujourd’hui, précisant qu’il n’est pas contre le port du masque mais qu’il se place sur le plan juridique et celui des droits des citoyens.

Face à la situation sanitaire actuelle, une telle démarche est judicieuse ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Je comprends sa démarche et j'y adhère tout à fait"

Samira, une auditrice originaire de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je comprends sa démarche et j'y adhère tout à fait. Je pense qu'à un moment donné, c'est bien de réagir selon sa conscience et je trouve qu'il y a une atteinte à la liberté qui me gêne un peu avec ce masque. Les gens vivent dans la psychose et les médias en rajoutent. Certes, il faut protéger les plus faibles et les personnes malades mais quand je vois tous ces gens avec un masque sur la bouche, ça devient aberrant... Les gens nourrissent leur peur et diminuent forcément leur immunité."

Si demain, ce n'est plus obligatoire, je ne porterai plus jamais mon masque !

Selon Samira, il y a des limites au port du masque : "Cette distanciation sociale où tout le monde a peur de tout le monde, ça me gêne. Et certaines personnes deviennent violentes verbalement à cause de la peur de l'autre. Travailler des heures avec un masque est gênant et ne me sert à rien du tout. Je ne regarde plus la télé, je trouve ça triste, on nous a coupé l'herbe sous le pied, on nous infantilise et rien n'est clair, tout le monde se contredit sans cesse. Si demain, ce n'est plus obligatoire, je ne porterai plus jamais mon masque ! Toute cette situation me fatigue. Le masque est utile à certaines périodes et avec certaines personnes mais pas tout le temps..."

"Ce n'est absolument pas judicieux"

Du côté de Dinant, Luc témoigne : "Ce n'est absolument pas judicieux, bon sang de bon soir ! C'est déjà assez compliqué pour le commun des mortels d'avoir accepté ce masque et on va encore en remettre une couche ? Ce n'est pas le moment ! Attendons que la pandémie soit passée et ensuite, revoyons les lois si besoin mais il ne faut pas jeter le trouble maintenant alors que la plupart a adopté ce masque, c'est un non-sens... On a admis le port du masque dans certains conditions alors acceptons-le et voyons après, à tête refroidie, la situation. Il y aura toujours des gens qui ne serons pas d'accord mais la grosse majorité porte ce masque donc ce n'est pas maintenant, en pleine période critique, qu'il faut le remettre en cause."

"Sa démarche est inacceptable dans l'état actuel des choses"

Enfin, direction Fleurus, dans la région de Charleroi, où Christian conclut : "Je ne pense pas que ce soit judicieux actuellement. Cette obligation du port du masque a été prise lors d'un Conseil National de Sécurité, par un gouvernement démocratiquement élu, donc ce sont des décisions prises par les autorités dans l'intérêt de tout le monde. Par conséquent, d'où vient l'illégalité à partir du moment où ce sont des autorités qui l'ont décidé ?! Je ne comprends pas le point de vue de cet avocat... Qu'il prouve ce qu'il veut mais je trouve sa démarche inacceptable dans l'état actuel des choses. À mon avis, c'est juste pour faire parler de lui..."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK