C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

René : "La cigarette électronique devrait être remboursée par la sécurité sociale !"

René : "
René : " - © Tous droits réservés

La cigarette électronique aurait déjà tué plusieurs consommateurs à travers le monde. Après l’Inde et New-York, voulez-vous qu’elle soit interdite en Belgique ?

Un homme vient d’être hospitalisé au Canada à la suite d’une maladie pulmonaire développée à cause de la cigarette électronique. Cette même maladie a déjà tué sept personnes aux États-Unis, où Donald Trump envisage une interdiction au niveau fédéral. Sans attendre, l’État de New-York a déjà pris la décision d’interdire la vente de ces cigarettes, comme l’a également fait l’Inde.

Après avoir été considérée comme une manière de se sevrer de la cigarette classique, faut-il désormais interdire la cigarette électronique en Belgique ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans " C’est vous qui le dites ".

René, un auditeur de La Louvière, est intervenu sur notre antenne : "J'ai été longtemps fumeur mais je ne suis pas passé à la cigarette électronique. Mon épouse a, elle, tout essayé pour arrêter et s'est dirigée vers la cigarette électronique. On a demandé conseils à une laborantine [...] après 10 mois, elle s'est retrouvée sans nicotine et était sevrée donc elle a réussi à arrêter via le processus de diminution du taux de nicotine conseillé par une excellente professionnelle. [...] Je dirais qu'elle devrait être dirigée par la sécurité sociale à une condition : que la personne ait envie d'arrêter de fumer et qu'elle soit dirigée vers les personnes qui ont les connaissances adéquates pour l'aider en ce sens."

"Il ne faut pas l'interdire..."

Direction Huy où Françoise pense "qu'il ne faut pas l'interdire... Mon compagnon fumait du tabac mais depuis quelques années, il est à la vaporette et il est passé de 18% à 3% de nicotine, sachant qu'il fumait jour et nuit... On n'a pas assez de recul sur la cigarette électronique mais désormais, c'est sa santé qu'il met en danger et plus la mienne puisque j'inhale de la vapeur donc ça ne peut être un danger pour personne. Des centaines de personnes sont mortes à cause de la cigarette électronique mais combien ont perdu la vie à cause du tabac ?! Personnellement, je ne l'interdirais pas mais je conseillerais d'éviter certains arômes dont le mélange avec la nicotine n'est pas conseillé." 

Sabine de Middelkerke n'est pas pour une interdiction pure et dure mais pour plus de prévention et de campagnes : "Il faut que les consommateurs soient au courant des risques pour le santé. Personnellement, je suis une ancienne fumeuse, je souffre de BPCO (ndlr. Ensemble de maladies pulmonaires qui limitent le flux d'air dans les poumons et entraînent des difficultés pour respirer) doublé d'asthme et il y a trois ans, j'ai essayé de me sevrer en utilisant l'électronique mais je n'aurais jamais dû parce que mes difficultés respiratoires étaient bien plus aiguës qu'avec la cigarette normale. J'ai directement ressenti un produit addictif et pas normal. Je n'irais pas jusqu'à la restriction pure et dure mais jusqu'à l'avertissement sur les tubes qui contient le liquide à mettre dans la cigarette électronique."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites".

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK