C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Réguler l'accès aux toilettes pendant les cours ? Un mot des parents serait une solution selon Véronique!

Véronique : "pas de toilettes si pas de mot des parents"
4 images
Véronique : "pas de toilettes si pas de mot des parents" - © ChiccoDodiFC - Getty Images/iStockphoto

L’UFAPEC, l’Union Francophone des Associations de Parents de l’Enseignement Catholique, a réalisé une enquête à propos de l’état des toilettes dans les écoles, c’est à lire dans les éditions de Sudpresse ce matin. Si durant le confinement, un budget a été débloqué pour rénover les installations sanitaires de nombreuses écoles, une question demeure concernant l’accès aux toilettes. Certains demandent une régulation pour éviter que des élèves fuient une matière qui les ennuie et demandent à quitter la classe pour s’y rendre ou que des rassemblements s’y tiennent au risque de dégrader les lieux ou de faciliter le harcèlement.

À l’école, l’accès aux toilettes doit-il rester libre ou être régulé ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Quand j'étais petite, on devait demander une clé!"

Véronique, une auditrice originaire de Chapelle-Lez-Herlaimont, en province de Hainaut, est intervenue à ce sujet sur notre antenne: "L'accès aux toilettes doit être régulé. Quand moi j'allais aux toilettes à l'école, il fallait demander une clé pour y avoir accès et durant les cours, c était interdit ! Et si on avait un problème ou une maladie, on avait un mot des parents ou un certificat qui le justifiait."

C'est une question de respect et d'éducation !

Selon Véronique, tout est une question d'éducation : "C'était un règlement d'ordre intérieur et c'est important d'avoir des mesures à respecter dans les écoles mais malheureusement, ça n'existe plus de nos jours ; il y a un manque d'éducation ! Et si vraiment ce besoin est urgent, vous pouvez aussi un peu vous retenir! Vous n'avez qu'à vous arranger pour ne pas aller aux toilettes pendant les cours mais plutôt pendant la récré ; il faut être respectueux et éduqué ! Nous, on n'en abusait jamais. Maintenant, si un enfant doit vraiment souvent faire ses besoins, soit il fait part d'un mot des parents, soit il s'organise pour y aller en dehors des heures de cours."

"C'est un besoin naturel!"

Du côté d'Enghien, Dominique n'est pas du tout du même avis : "L'accès aux toilettes doit être libre ! C'est un besoin naturel, il ne faut quand même pas trop exagérer ! De mon temps, durant les heures de cours, ça devait être une exception... Mais pendant les pauses et les récrés, on pouvait y aller. Il serait cependant intéressant de mettre un surveillant pour vérifier les allées et venues. Nous, on recevait un règlement scolaire et il était expliqué que l'accès aux toilettes était interdit pendant les cours ; c'est une question d'éducation, nous on a été régulés comme ça mais j'insiste sur le fait que c'est un besoin naturel et que certains enfants ont plus de besoins que d'autres ou des soucis intestinaux. Maintenant, si un élève en abuse et part durant 15 minutes, il faut en parler avec lui ou ses parents pour régler le souci."

"On doit laisser l'accès totalement libre"

Enfin, du côté de Barvaux, près de Durbuy, Gabriel témoigne : "On doit laisser cet accès totalement libre ! Ce serait un comble qu'il faille demander une clé ou un ticket pour pouvoir aller aux toilettes ! Il y a deux solutions très simples : soit on met un surveillant, soit on met une baie vitrée comme porte principale pour voir ce qui se passe dans la partie commune des toilettes. Quant à ceux qui en profitent pour juste quitter les cours, il faudra leur demander qu'ils se justifient et si c'est trop répétitif, il suffit d'accompagner l'élève pour vérifier ce qu'il fait durant ses va-et-vient aux toilettes."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et la Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK