C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Près de Thimister, un riverain porte plainte contre les cloches d’une église qui sonnent de 6h à 22h

Dans le village de La Minerie près de Thimister, un conflit oppose un habitant à la fabrique d’église. Au cœur des discussions, les cloches qui sonnent trop tôt et trop tard dans la journée selon le plaignant, dont 75 coups pour l’Angélus à 6h35. La fabrique et le bourgmestre ne veulent pas lâcher sur ce point, mais proposaient, face au juge de paix comme on peut le lire dans les éditions de Sudpresse, de ne plus rappeler les heures à la demi. Ce n’est pas suffisant pour celui qui habite à 220 m de l’église, il ne veut pas de bruit avant 8h et après 21h, il ajoute que c’est une attitude moyenâgeuse.

Les cloches qui sonnent de 6 à 22h, c’est gênant ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© Massimo Borchi/Atlantide Phototravel – Getty Images

"Les cloches sonnent tous les quarts d’heure"

Germaine, une auditrice originaire de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Ça me gênerait d’autant plus entre 6h et 22h. Chez moi, c’est à partir de 8h jusqu’à 21h et les cloches sonnent toute la journée. J’ai 75 ans et il m’est impossible de faire une sieste à cause des cloches de la cathédrale, pourtant située à quasi 800 m de chez moi, qui sonnent tous les quarts d’heure. Si elles sonnaient uniquement toutes les heures, ce serait déjà beaucoup mieux."

4 images
© PetitNuage- Getty Images/iStockphoto

"Ça fait partie du village"

À Marche-en-Famenne, Laurent nous explique son point de vue : "Il y a un peu plus de 20 ans, j’ai acheté une maison devant une église et je m’attendais effectivement à ce que les cloches sonnent. Mais maintenant, je ne les entends plus. Il y a eu une fois une panne de clocher, et nous étions tous perdus dans le village, nous n’avions plus de repères temporels. Les cloches font vivre le cœur du village, on vit en fonction du son de cloche. C’est moyenâgeux, mais ça fait partie du village."

4 images
© Marius Faust / EyeEm – Getty Images

"C’était invivable"

Le débat se clôture à Enghien avec Daniel : "Les cloches m’ont bien embêté il y a 20 ans lorsque j’habitais dans un petit village où les cloches sonnaient tous les quarts d’heure, jour et nuit. À l’époque, j’ai reçu les foudres des autorités communales car j’osais m’attaquer à leurs traditions. C’était invivable, même en été on ne pouvait pas ouvrir les fenêtres la nuit. Heureusement, je me levais à 6h pour aller travailler, mais je plains ceux qui les subissaient toute la journée. À partir de 8h, ce serait plus raisonnable, mais pas toute la journée."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK