C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Nancy de Battice : "J'adore trop mes animaux et je ferai de même avec une partie de mon argent "

Nancy de : "Je veux donner une partie uniquement à mes chats "
Nancy de : "Je veux donner une partie uniquement à mes chats " - © Tous droits réservés

Karl Lagerfeld, décédé hier, souhaitait que sa chatte soit sa seule héritière. La loi ne le permet ni en France, ni en Belgique alors qu’aux Etats-Unis, c’est autorisé. Chez-nous, devrait-on pouvoir faire hériter son animal de compagnie ?

L’absence de Karl Lagerfeld à la Fashion Week de Paris avait déjà alerté sur l’état de santé de Karl Lagerfeld. Hier matin, le Kaiser de la mode s’est éteint à l’hôpital américain de Paris à l’âge de 85 ans. Vivant seul depuis 30 ans, sa seule compagnie était sa chatte, poupette, qu’il souhaitait désigner comme sa seule héritière. Si aux Etats-Unis le legs aux animaux est autorisé, ce n’est pas le cas en France où résidait Karl Lagerfeld, ni en Belgique. Chez-nous, devrait-on pouvoir faire hériter son animal de compagnie ?

Nancy de Battice est éleveuse de chats sacrés de Birmanie et pour elle, il faut changer la loi : " Léguer toute sa fortune, je ne suis pas tout à fait d’accord. La chatte a un compte à son nom pour ses soins, mais il devrait quand même penser à ouvrir des cabinets vétérinaires ou des centres vétérinaires pour les démunis ayant des animaux et qui pourraient leur être bénéfiques : faire soigner des animaux gratuitement parce que ces personnes n’ont pas d’argent et adorent leurs animaux. Une partie, la moitié doit être léguée aux animaux. Je n’aimerais pas que mes animaux partent n’importe où et soient pris par des personnes qui n’en prendraient pas soin alors que c’est la prunelle de nos yeux. Je voudrais que mes chats soient très bien jusqu’à la fin de leurs jours et je ne voudrais pas qu’ils soient maltraités. Les animaux, c’est ma vie. J’adore trop mes animaux et je ferai de même avec une partie de mon argent "

Un animal ne doit pas hériter

Du côté de Florennes, Guy est dérangé par ce principe. Il estime qu'il ne faut rien léguer du tout à un animal, la loi ne doit surtout pas évoluer : " Je ne tiens pas à ce que des personnes lègues des fortunes aux animaux. Qui va gérer cette fortune ? C’es quand même un être humain ! Et si dans deux ans, les animaux sont morts, que fera-t-on avec cette fortune léguée, ça va retourner à l’État ? Il y a tant d’être humain qui on froid, qui ont faim et qui n’ont pas de logement et on lègue ça à une bête ?! Je regrette mais ça dépasse l’entendement. "

Odette de Frasnes-lez-Anvaing trouve la décision de Karl Lagerfeld scandaleuse : " Ce chat doit déjà avoir un certain âge. Il aurait pu donner une partie pour les gens qui en ont besoin. Il a des amis qui peuvent recueillir son chat. Alors que quand on a affaire à des sans-abris et des sans-habits, il n’y a personne qui les aide ! " De son côté, Geneviève de Bastogne va encore plus loin, elle est écœurée d'apprendre qu’une personne donne un paquet d’argent à son chat alors qu’il y a tant de misère dans le monde.

Nous vous invitions à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C'est vous qui le dites".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK