C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Nadia de Machelen : "Les parents doivent avoir le choix de mettre leur enfant à l'école ou non !"

Melody ceux qui veulent vont à l'école et les autres pas
4 images
Melody ceux qui veulent vont à l'école et les autres pas - © Tous droits réservés

Une réunion se tient aujourd’hui en Fédération Wallonie-Bruxelles pour réévaluer le code couleur à appliquer dans les écoles. Actuellement jaune, il pourrait passer à l’orange comme l’a décidé la Flandre hier, sans pour autant appliquer ce qui avait été défini conjointement cet été, les cours sont maintenus en classe, le masque devient obligatoire à la récréation sauf si la distanciation sociale est respectée et les cours d’éducation physique sont adaptés.

Présence à l’école mais mesures adaptées, c’est le bon compromis pour vos enfants ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Je suis pour une non-obligation de présentiel partout en Belgique !"

Nadia, une auditrice originaire de Machelen, dans la province du Brabant flamand, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Mes enfants vont à l'école en Flandre et je suis pour une non-obligation de présentiel partout en Belgique. J'ai trois enfants, un en primaire, un en secondaire et un en haute-école et en primaire, ils ne portent pas de masque et il n'y a pas de distanciation !"

On ne doit pas imposer les choses, les parents doivent avoir le choix de mettre leur enfant à l'école ou non !

Selon Nadia, l'école à la carte devrait être une option pour chaque citoyen : "J'estime que chaque parent a le droit de juger ce qui est bien ou non pour son enfant et a le droit de veiller à sa sécurité et celle de ses enfants ! Ceux qui peuvent garder leurs enfants le feront et croyez-moi qu'ils seront plus nombreux qu'on ne le croit ! Et il y aura beaucoup moins d'élèves dans les bus et à l'école, ce qui permettra de diminuer la propagation du virus. On ne doit pas imposer les choses, les parents doivent avoir le choix de mettre leur enfant à l'école ou non. C'est tout à fait gérable ! Et pour chaque décision, il faut des profs à disposition pour permettre les cours sur place ou à domicile.

"Je préférerais qu'on donne cours à domicile..."

Du côté de Sambreville, en province de Namur, Concetta témoigne : "Je ne suis pas pour ce compromis, je préférerais qu'on donne cours à domicile. Je sais que l'école est importante mais la santé de nos enfants aussi. Ma fille de 17 ans porte le masque tous les jours à l'école et ce n'est pas si facile que ça... Des amis à elle se sont mis d'eux-mêmes en quarantaine parce qu'il y a trop de contamination et ce n'est pas évident pour eux. Je pense que les cours à domicile sont faisables, les professeurs ont déjà mis en place pas mal de mesures et je ne vois pas ce qu'on pourrait faire de plus à l'école... Socialement, ça va être difficile mais les gestes barrières ne sont pas assez respectés dans les différents établissements... C'est trop risqué d'y rester tant que les chiffres sont si élevés, il faut attendre que ça se calme..."

"Il faut absolument garder les élèves à l'école !"

Enfin direction Liège, où Melody, institutrice primaire, conclut d'un avis opposé aux précédents interlocuteurs: "Il faut absolument garder les élèves à l'école et ne surtout pas instaurer de cours à domicile ! Ce n'est pas possible, tout le monde n'a pas accès à internet ou ne dispose pas de plusieurs ordinateurs donc ça va encore faire des énormes différences au niveau des classes sociales; les plus démunis seront mis de côté... Et puis, il faut penser aux parents qui ne peuvent pas aider leurs enfants par manque de temps ou à cause de soucis de langue et cela va creuser encore plus d'écart entre les enfants. Même en cas de reconfinement, il faut garder les enfants à l'école c'est super important pour les enfants ! [...] Je suis dans l'enseignement primaire donc pas de masque obligatoire mais les enfants sont plus intelligents qu'on ne le croit et respectent les règles et les gestes barrières."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK