C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Monique : " Il faut accepter tous les enfants et retirer les non-vaccinés en cas d'épidémie "

temporary-20190423104944
temporary-20190423104944 - © Tous droits réservés

Des parents anti-vaccins souhaitent que des crèches sans vaccin obligatoire soient lancées et subsidiées en Belgique. Une crèche sans vaccin, ça manque aujourd’hui ?

C’est la RTBF qui a dévoilé que des médecins truqueraient des carnets de santé pour déclarer qu’officiellement, un enfant a été vacciné sans que ce ne soit le cas de manière qu’il puisse intégrer une crèche qui, aujourd’hui, impose différents vaccins. Des parents iraient acheter la dose de vaccin, qui ne serait pas injectée par le médecin tout en apposant quand même le cachet dans le carnet. Des parents anti-vaccins aimeraient que des crèches sans vaccin soient créées et subsidiées en Belgique.

Une crèche sans vaccin, ça manque aujourd’hui ? C'est la question que l'on posait ce matin dans " C'est vous qui le dites".

Monique de Waterloo : " On ne devrait pas faire de crèches spéciales mais tous les enfants devraient pouvoir aller en crèche même s’ils ne sont pas vaccinés. J’ai deux enfants (44 ans et 36 ans) qui n’ont jamais été vaccinés et qui n’ont jamais eu de problème. Je pense qu’il suffit de les soigner correctement. Ils ont aussi été en contact avec d’autres enfants et ils n’ont jamais eu de problème. Ils n’ont pas été en crèche. Je signerais une décharge pour dire que je ne vaccine pas mon enfant mais que j’en porte la responsabilité. Mon dentiste avait fait un vaccin contre la rougeole à son fils et son fils est mort. C’est pour ça que j’ai refusé de vacciner mes enfants. Dans toutes les crèches, il faut accepter les enfants sans vaccin et quand il y a une épidémie, il faut essayer de l’enrayer, retirer l’enfant, désinfecter et voilà ! "

Le vaccin divise toujours autant

Le débat sur la vaccination des enfants n'est pas nouveau et il divise toujours autant.

Jean-Marie de Seraing est anti-vaccin : " On peut mettre les enfants ensemble. Je ne vois pas pourquoi il faut une crèche spéciale pour les enfants non vaccinés. Le problème c’est que vous faites des vaccins et par moment, vous avez des enfants qui sont handicapés comme c’est arrivé à mon fils. Mon fils est autiste et handicapé mental à cause d’un vaccin. Il y a un risque aussi quand on fait vacciner. Ceux qui ne veulent pas vacciner leur enfant doivent en porter la responsabilité mais il faut que l’État reconnaisse aussi qu’un vaccin peut rendre handicapé. Je vois qu’à cause d’un stupide vaccin, j’ai un garçon de 29 ans qui ne parle pas, qui est autiste. Il a fallu plus de 25 ans que le CHU de Liège reconnaisse que c’est à cause du vaccin. Oui, le vaccin contre la polio est indispensable mais les autres vaccins sont inutiles ! "

Du côté d'Engis, Martine est pour la vaccination et va même plus loin : " J’ai un fils de 28 ans et une fille qui va avoir 26 ans. De mon temps, les vaccins étaient obligatoires. On avait la visite à l’ONE une fois par semaine. Mon fils comme ma fille, à 3 mois, a reçu 4 vaccins. Il faut revenir à l’époque et obliger l’enfant à être vacciné ! "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK