C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Mario : "Je conseille à RTL de faire grève "

RTL Belgium annonce un licenciement collectif de 105 personnes, presque 1 travailleur sur 5. Cette fois, les médias ont besoin de votre expérience… Vous qui avez vécu des restructurations. Qu’est-ce qui est difficile à vivre dans ce cas-là ?

Les journalistes sont habitués à commenter les drames sociaux des autres. Cette fois, ils sont touchés. RTL annonce un grand plan de " transformation " de l’entreprise pour s’adapter à l’évolution digitale mais on dirait plutôt " une restructuration massive " puisqu’on supprime 17% des effectifs. Et pour RTL comme pour d’autres, on retrouve cette part d’incertitude. Personne ne sait s’il est visé (on a défini des fonctions à supprimer mais pas des gens). On lit la colère de ne pas avoir été averti avant alors que des rumeurs courraient. On lit le doute, RTL fait du bénéfice et les syndicats se demandent si l’enjeu n’est pas d’anticiper d’éventuelles pertes de recette qui pénaliseraient les actionnaires. Qui dit licenciement collectif dit procédure Renault et travail avec les syndicats pour définir qui part et comment. Une série de CE par département seront organisés ce qui fait craindre une segmentation de l’information.

À Jumet, Mario a aussi été victime d'une restructuration collective. Il travaillait pour AGC Fleurus et juste après un conseil extraordiaire, les délégués lui ont annoncé la terrible nouvelle : " On restructure. On licencie 300 personnes ". Mais Mario ne s'est pas laissé faire : " On n'a rien compris, ils licenciaient plic-ploc sans tenir compte de rien du tout. Ils n'ont pas tenu compte de notre ancienneté. Donc on parti directement en grève, on a été sauver notre peau, notre usine ! Après on a mené une lutte. "

Même si dans son cas, la lutte n'a servi à rien, Mario recommande aux employés de RTL Belgium de se battre : " Je leur conseille de faire grève. Je conseille toujours ça. Sans rien faire, on ne sait jamais ce qui se passe. De toute façon, on est licencié donc autant tenter le tout pour le tout ! ".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK