C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Marie-Jo de Genval : "Les mamans qui abandonnent leur bébé n'ont pas de cœur !"

Marie-Jo
4 images
Marie-Jo - © Tous droits réservés

Quelques jours après le lancement d’une boîte à bébés à Evere, en région bruxelloise, une députée cdH voudrait remplacer ce système qui permet l’abandon anonyme d’un nouveau-né, qu’elle trouve un peu barbare, par la possibilité d’accoucher discrètement mais en laissant une trace afin que l’enfant puisse retrouver sa maman, et éventuellement son père, à l’âge de 12 ans. Cette procédure permettrait également à la mère de revenir sur sa décision d’abandonner son bébé endéans les deux mois, c’est à lire dans les éditions de Sudpresse.

La boîte à bébés, c’est un système à oublier ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"C'est barbare, il n'y a pas d'autre mot!"

Marie-Jo, une auditrice originaire de Genval, dans le Brabant wallon, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "C'est barbare, il n'y a pas d'autre mot ! Il y a moyen de trouver d'autres solutions pour ce pauvre petit bébé ! Mon Dieu, si on n'en veut pas - et je ne suis pas croyante à 100% - mais qu'on le mette chez les religieuses, elles l'accepteront ce bébé ! Bon sang de bon soir, je suis révoltée !"

Comment est-ce possible ?! Les femmes qui abandonnent leur bébé n'ont pas de cœur !

Marie-Jo, très énervée, poursuit : "Quelle mère fait ça ?! Je suis maman de quatre enfants, je ne suis pas riche mais il ne me serait jamais venu à l'idée d'abandonner mon bébé ! Ca me fait mal... Comment est-ce possible ?! Les femmes qui abandonnent leur bébé n'ont pas de cœur ! Certes, ce n'est pas une démarche facile mais qu'elles réfléchissent un petit peu avant de déposer leur fils ou leur fille, je n'admets pas une telle démarche. La proposition de la députée est une bien meilleure piste."

"Il faut oublier ce système"

Une auditrice, victime d'abandon à l'âge de deux ans, a souhaité intervenir sous couvert de l'anonymat : "Il faut oublier ce système parce que ça va booster les gens à abandonner leur enfant ! J'ai été placée de mes 2 ans à mes 18 ans, j'ai essayé de trouver l'adresse de la femme qui m'a mise au monde mais on ne veut pas me la donner ! Après, ce n'est pas plus mal car si j'allais la trouver, ça ne se passerait pas bien ! Un enfant abandonné est marqué à vie ! J'ai 49 ans, j'ai un garçon, j'ai tout fait pour lui et je n'aurais pas voulu qu'il vive ce que j'ai vécu. Je pense que si ce genre de boîte continue à exister, les enfants seront de plus en plus nombreux à être abandonnés et placés. Quant à la proposition de la députée, je ne pense pas que les enfants abandonnés aient envie de retrouver leur mère biologique, à part peut-être pour lui dire ses quatre vérités!"

"Je suis pour les boîtes à bébés"

Enfin, direction Froidchapelle, en province de Hainaut, où Marie témoigne : "Je suis pour les boîtes à bébés ! Certaines mamans sont de le désarroi et ne savent pas quoi faire alors autant abandonner leur enfant dans une boîte, que je ne trouve pas barbare mais tout simplement humaine ! Dans certaines circonstances, certaines mamans n'ont pas d'autres choix. Après, je suis aussi d'accord avec la proposition de la députée, on pourrait faire fonctionner les deux systèmes en parallèle. Mais la boîte permet de sauver le bébé et de ne pas laisser la maman l'abandonner n'importe où, n'importe comment. Ça donne un coup de main aux mamans concernées."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK