C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Marianne : " On ne la soutient pas assez, il devrait y avoir un soulèvement populaire !"

Marianne : " Greta aurait dû aller encore plus loin ! "
Marianne : " Greta aurait dû aller encore plus loin ! " - © Tous droits réservés

" Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses " : ce sont les mots de Greta Thunberg au Sommet de l’ONU sur le climat hier à New-York. C’était le discours que vous attendiez pour que les choses changent ?

Après avoir lancé le mouvement des grèves pour le climat, après avoir traversé l’Atlantique à la voile, la jeune suédoise Greta Thunberg est apparue à la fois énervée et émue lors du Sommet de l’ONU pour le climat à New-York.

C’était le discours que vous attendiez pour que les choses changent ? C’était la question que l’on vous posait ce matin dans " C’est vous qui le dites".

Marianne de Schaerbeek : Je trouve qu’elle a été très digne et qu’elle a très bien présenté les choses. Ça correspond à beaucoup de monde. Il ne faut pas trop chipoter. On n’est pas des professionnels et elle non plus. Elle a été correcte et elle a dit ce qu’il fallait dire et elle a encore été modérée ! Qu’est-ce se passe dans la société ? Il y a plein de gens qui en veulent au système alors ils se rabattent sur les hommes politiques, etc. Mais c’est le système qu’il faut changer, notre manière de produire et de consommer, de voir l’humain et de respecter tout ! On ne peut pas l’obliger à sourire, c’est dû à sa façon d’être, elle doit être émotionnée et prise par l’émotion, très concentrée par ce qu’elle a à dire. Je trouve qu’on ne la soutient pas assez. Il devrait y avoir un soulèvement qui soutient et qui oriente ce que nous voulons pour que le changement soit efficace et qu’on ne soit plus régi par des pays comme l’Amérique, par des dictatures et que l’Europe ait vraiment sa place et son mot à dire pour changer les choses ! "

Un discours accusateur mais pas de solution

À Mons, Sylvain est légèrement convaincu par le discours de Greta : " On doit remettre l’église au milieu du village. Quand on combat pour le climat, c’est une noble cause, mais je trouve cette gamine hypocrite ! Elle a un smartphone dernier cri dans sa poche. Chez elle, elle a tablette tactile, ordinateur et une télévision. Quand on manifeste pour une cause comme le climat, on ne gaspille pas de l’énergie ! C’est un peu comme si on se disait végétarien et qu’on mangeait trois tranches de viande par semaine. Un petit coup de téléphone fixe suffit largement. Pour écrire et calculer, on le fait à l’ancienne : un bic, un stylo-bille et un bloc de papier. C’est incohérent son discours parce que cette fille utilise de l’énergie comme tous les jeunes ! "

Du côté de Paliseul, Marie-Rose estime que chacun peut agir de son côté et on n’a pas besoin de Greta Thunberg pour le dire aux dirigeants des pays : " Ce n’est pas vraiment ce que j’attendais. C’est vrai qu’on lui a pris ses rêves mais elle n’est pas la seule jeune, il y en a des milliers. Je m’attendais à ce qu’elle donne des explications, des solutions. Ici, elle ne fait que disputer les gens, elle ne donne aucune solution. Des solutions, il y en a beaucoup et que tout le monde peut donner même un enfant. Elle n’a qu’à aller à l’école. Elle n’a pas sa place là-bas et n’a pas à disputer les gens. Elle y croit parce qu’on lui a fait croire. Vous n’allez pas me dire qu’un enfant de 8 ans sait ce qu’il se passe sur la terre. Enfin, elle en a 16 mais ce n'est pas beaucoup plus. Je me suis retrouvée veuve à 23 ans, avec trois enfants. J’ai dû me débrouiller toute seule et c’est comme ça que je me suis rendu compte des problèmes. Si les gens commençaient déjà à éteindre leur lampev ce serait déjà bien !"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK