C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Maria : "Supprimer les matches le dimanche, ça serait la catastrophe !"

Maria : "
Maria : " - © Tous droits réservés

Pour diminuer le coût de l’encadrement policier des matches de Pro League, le bourgmestre de Liège souhaite que plus aucun match ne soit joué le dimanche car cette journée devrait être réservée au foot amateur. Plus aucun match de D1 le dimanche, ça vous arrange ?

La semaine dernière, le coût d’encadrement des matches de football par la police était dénoncé par un parlementaire. Ce coût avoisine les 11 millions d’euros par an. Ce week-end, dans les éditions de Sudpresse, le bourgmestre de Liège exprime son souhait de supprimer tous les matches de D1 le dimanche, préférant que cette journée soit réservée au foot amateur, de manière à ce qu’il n’y ait pas de sursalaire versé aux policiers en raison de leur travail dominical et parfois, en plus en soirée ce qui augmente encore le coût.

Plus aucun match de D1 le dimanche, ça vous arrange ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites".

À ce propos, pour Maria de Chaudfontaine, ce n'est pas une bonne idée : "Oui, ça me dérange ! Mon mari est boucher et il travaille toute la semaine jusqu'au samedi. Le samedi c'est aussi une bonne journée pour nous. Comment va-t-il aller voir les matches ? Vous aurez moins de gens en semaine. Je connais des gens qui travaillent le samedi, ça serait une catastrophe si on supprimait les matches le dimanche. Mon mari est supporter du Standard. Après sa journée, il est trop fatigué que pour pouvoir aller voir un match".

Philippe de Liège partage l'avis de Maria mais pour des raisons diverses : "Je ne dirais pas que ça m'arrange mais je pense qu'il est plutôt intéressant de mettre tous les matches de la Pro League le dimanche à une certaine heure comme, par exemple, 18h et promouvoir les autres matches amateurs dans l'après-midi comme ça on peut profiter de tous les sports. (...) 18h, ce n'est pas trop tard. Tout le monde peut se rendre facilement au stade et ça ne se termine pas trop tard vu que le lundi la plupart des gens reprennent le travail. Il faut être plus stricte sur les infractions commises les jours de matches comme ça les gens seront plus civilisés et nous pourrons faire intervenir moins de policiers sur place à ce moment-là". En revanche, cette suppression convient à Fabrice de Seneffe : "Cela m'arrange dans le sens où on a plus le temps de prévoir des choses le dimanche comme des repas en famille ou même aller voir les matches amateurs. Ce qui est impossible dans l'état actuel des choses. Je suis supporter d'Anderlecht donc je pense que ça leur rapportera plus de jouer le samedi que le dimanche. Ils pourront attirer plus de monde. On a vu cette année, au point de vue des recettes, que les abonnements n'ont pas rapporté beaucoup à Anderlecht". 

Laurent, policier : "Je suis payé exactement la même chose le dimanche que le samedi"

Laurent d'Andenne est policier. Ce matin, il a pris la parole pour nous expliquer que son salaire ne change pas d'un jour à l'autre du week-end : "Je suis payé exactement la même chose le samedi que le dimanche. Aucune différence. Donc, si on écoute le bourgmestre, il faudrait aussi annuler les matches le samedi. À partir du vendredi minuit jusqu'au dimanche minuit, on est payé en heures du week-end. Et les heures de nuit sont les heures de nuit. Si le match a lieu le samedi à 20h30 par exemple et qu'il y a des incidents après minuit, cela coûtera plus cher que s'il y avait eu des incidents le dimanche après minuit. Il ne connaît peut-être pas très bien le statut de la police pourtant il en est le chef... Le samedi et le dimanche, on touche exactement la même chose. Que ce soit fédéral ou communal (...) Les coûts ne vont donc pas diminuer le samedi vu qu'on est payé la même chose".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK