C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Les chauffeurs Uber mis à l’arrêt : pas de place pour d’autres chauffeurs que les taxis ?

Les chauffeurs Uber ne peuvent plus utiliser leur téléphone pour accepter des courses, cela revient à mettre le service à l’arrêt. Ils ont manifesté hier après la décision prise par le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort, de faire appliquer une loi de 1995 interdisant l’utilisation d’un appareil émetteur ou récepteur de radiocommunication, aujourd’hui un smartphone, pour les services de location de voitures avec chauffeur. Au passage, il a rappelé au micro de la RTBF que la concurrence mise en place par Uber n’est pas tenable sur le long terme.

Il n’y a pas de place pour d’autres chauffeurs que les taxis ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© Thierry Dosogne – Getty Images

"Chauffeur de taxi est un vrai métier, Uber non"

Georges, un auditeur originaire de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je suis chauffeur de taxi et pour moi, ce n’est pas possible de travailler côte à côte avec Uber car ils ne respectent pas la loi, c’est complètement déloyal. De plus, les tarifs des taxis ne sont pas trop élevés, c’est Uber qui est trop bon marché. Mais le problème, ce n’est pas à la tarification. C’est que toutes ces personnes qui travaillent avec leurs véhicules s’endettent avec des leasings et c’est à perte. Pour moi, chauffeur de taxi est un vrai métier, Uber non."

4 images
© GoodLifeStudio – Getty Images/iStockphoto

"Les taxis sont des arnaqueurs"

On retrouve ensuite Nadine à Molenbeek-Saint-Jean : "Je déteste tous les taxis malgré le fait que mon père était chauffeur. À chaque fois que j’ai pris un taxi, je me suis fait arnaquer, ce ne sont que des arnaqueurs. J’aimerais prendre un Uber pour avoir un prix moins élevé et un chauffeur plus agréable. Lorsque j’ai un petit trajet à faire, le chauffeur prend souvent plein de petites rues pour faire un grand tour, ça m’est arrivé plusieurs fois. J’aimerais une société, n’importe laquelle, avec des personnes correctes."

4 images
© typhoonski – Getty Images/iStockphoto

"Uber n’a jamais respecté la loi"

Le débat se termine à Bruxelles avec Hakim, chauffeur de taxi : "Depuis que Uber s’est implanté à Bruxelles, ils n’ont jamais respecté la loi. Pour moi, si la législation concernant les LVC (location de voiture avec chauffeur) n’est pas respectée, il ne faut pas s’étonner des faits divers qu’on a déjà vu par le passé, comme des viols. Je pense que pour qu’on arrive à cohabiter avec Uber, il faut que le gouvernement travaille pour mettre en place un cadre légal pour tous. Pour moi, il y a de la place uniquement pour les chauffeurs qui ont un certificat de capacité."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK