C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Les Belges font des kilomètres pour se faire coiffer en France

Les salons de coiffure français sont pris d’assaut par des clients qui viennent de toute la Belgique. C’est à lire dans La DH ce matin où la patronne d’un salon situé à Givet, juste de l’autre côté de la frontière, explique que des clients viennent même de Bruxelles. Les Belges représentent actuellement 80% de la clientèle de ce salon.

Aller chez le coiffeur maintenant, c’est indispensable au point de faire de nombreux kilomètres pendant que les salons sont fermés en Belgique ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

 

4 images
Les Belges font des kilomètres pour se faire coiffer en France © Crispin la valiente - Getty Images

"Je crains que mes clients ne reviennent plus chez moi"

Alain, un auditeur originaire d’Ottignies dans le Brabant Wallon, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je suis coiffeur pour homme et je comprends tout à fait que les Belges aillent se faire coiffer en France. Cependant, j’ai remarqué après le premier confinement que les personnes qui ont investi dans une tondeuse électrique pendant le confinement ne reviennent plus ensuite dans les salons de coiffure.

Plusieurs de mes confrères m’ont rapporté le même constat 

Je crains que mes clients ne reviennent plus car ils se coupent les cheveux eux-mêmes, et donc je préfère encore qu’ils aillent en France, car je sais qu’ils reviendront chez moi plus tard."

4 images
Les Belges font des kilomètres pour se faire coiffer en France © Maja Hitij - Getty Images

"Il y a un réel besoin de rouvrir"

Catherine, à Beaumont, est également coiffeuse et inquiète que sa clientèle ne revienne pas : " Mes clientes achètent des shampoings colorants dans les grandes surfaces. Elles ne reviendront plus en salon pour faire leur teinture. Je ne comprends pas pourquoi on n’autorise pas les coiffeurs à prendre un client toutes les demi-heures par exemple. Lorsqu’on va faire des courses, on peut rester 30 minutes dans le magasin et tout toucher. C’est nettement plus dangereux qu’un salon de coiffure. De plus, il y a un réel besoin de rouvrir, autant pour le bien-être que pour le moral des gens. Je ne veux pas que les frontières ferment, j’aimerais juste qu’on me laisse travailler."

 

4 images
Les Belges font des kilomètres pour se faire coiffer en France © Brandon Colbert Photography - Getty Images

"C'est important de prendre soin de soi"

Pour conclure, Stéphane, de Chaumont-Gistoux dans le Brabant Wallon, comprend les Belges qui traversent la frontière pour aller chez le coiffeur : " Cela fait quelques mois que les salons de coiffure sont fermés et cela commence à faire long. En tant qu’homme, je pense qu’on peut accepter de ne pas être très bien coiffé, mais pour une femme cela reste un besoin essentiel pour son bien-être et son moral. Je pense également aux personnes qui sont seules, cela est important de prendre soin de soi pour garder le moral. Enfin, dans certaines professions, c’est important d’être présentable et donc indispensable d’aller chez le coiffeur."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK