C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Laurent de Ohey : "Peu importe d'où vous venez, la police ne fait pas d'amalgame, son job est de vous aider!"

Laurent de lijn policier
4 images
Laurent de lijn policier - © Tous droits réservés

Un habitant de Molenbeek s’est fait insulter de " macaque " et cracher dessus par un chauffeur de De Lijn, c’est ce qu’il raconte dans les éditions de Sudpresse ce matin. Abdel explique qu’il était au volant de son camion lorsqu’un bus accroche son rétroviseur, une discussion se fait avec le chauffeur et comme il n’y a pas de dégât, chacun poursuit sa journée. Mais un deuxième bus arrive et le chauffeur s’en prend alors à lui avec des propos racistes et lui crache au visage, la scène a été filmée. Abdel explique qu’il a peur d’aller porter plainte, habitant Molenbeek, il craint que ça ne se retourne contre lui.

Il a raison d’avoir peur ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Il doit déposer plainte"

Laurent, un auditeur originaire de Ohey, en province de Namur, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je suis policier à Namur et si ça se passait de notre coté, je lui dirais aussi de déposer plainte, il n'y a aucune raison d'avoir peur parce qu'il se trouve à Molenbeek, on ne va pas faire d'amalgame au sein de la police ! De notre côté, on n'a jamais vécu ce genre de situation. La police est là pour aider le citoyen, c'est son travail !"

Ce sont des propos racistes que le chauffeur a tenu et en plus de ça, il s'est fait cracher dessus en pleine période de Covid !

D'après Laurent, il faut déposer plainte mais également se soumettre à un test Covid-19 vu qu'on lui a craché dessus : "Il n'y a aucun souci à ce qu'il dépose plainte surtout que dans ce cas, ce sont des propos racistes que le chauffeur a tenu et en plus de ça, il s'est fait cracher dessus en pleine période de Covid ! Donc on doit retrouver le chauffeur de bus pour le soumettre à un test Covid et la victime doit également se faire tester pour être sûr qu'aucun des deux n'est positif au coronavirus."

"Je ne comprends pas cette peur"

Direction Zaventem, où Nadia témoigne : "Je ne comprends pas cette peur. Je prends De Lijn chaque jour, je n'ai jamais rencontré de problème avec les chauffeurs, ni mes enfants d'ailleurs. Il faut juste être poli et faire preuve de savoir-vivre. Je suis Marocaine, je n'ai jamais été traitée de "macaque"! Et si ça m'arrivait, j'appellerais la police. Il n'y a pas de raison d'avoir peur, il se trompe car dans tous les bureaux de police de Bruxelles, il y a toujours un service d'aide aux victimes, donc il peut faire un PV et être aidé par ce service."

"La loi est la même pour tout le monde"

Enfin, du côté de Dinant, Philippe conclut : "La loi est la même pour tout le monde ! S'il y a agression, il doit y avoir sanction derrière. Peu importe qu'il vienne de Molenbeek ou non, le souci est ce qui s'est passé sur place et rien d'autre ! Il n'y a pas de raison d'avoir peur de déposer plainte, la police est là pour protéger tous les citoyens quels qu'ils soient, c'est son rôle de sanctionner les infractions ! Les gens ont perdu confiance en l'autorité policière et c'est ça le réel problème. Mais la loi c'est la loi, il n'y a pas de raison d'avoir peur de déposer plainte."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK