C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

La longueur d'une jupe ne doit pas être un prétexte à la violence envers les femmes

Henny de Liège : "[10:34] Mathilde VANDERHAUWAERT     Replay : Henny sujet 1 pdt débatteurs  Titre : si elle a eu des remarques, c'est qu'elle l'a cherché !"
3 images
Henny de Liège : "[10:34] Mathilde VANDERHAUWAERT Replay : Henny sujet 1 pdt débatteurs Titre : si elle a eu des remarques, c'est qu'elle l'a cherché !" - © Tous droits réservés

Une jeune femme a été giflée par le patron d’un bar à cause de sa tenue. L’histoire s’est déroulée en soirée à Gand. Anna, 19 ans, est de sortie en tenue estivale. Quand elle passe devant un bar, elle ramasse son déodorant tombé au sol et est la cible de remarques vulgaires sur sa tenue. Un échange démarre avec le patron du bar qui vient à gifler la jeune femme qui dénoncera ensuite les faits sur les réseaux sociaux.

Une femme ne peut-elle pas s’habiller comme elle le veut ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Je ne suis pas d’accord et je suis une femme..."

Henny, une auditrice de Liège nous donne son avis : "Je ne suis pas d’accord et je suis une femme. Je vais vous dire quelque chose : à Liège ou n’importe où, si une femme arabe se promène avec un voile sur la tête qui couvre son visage, on l’interdit sous prétexte qu'on doit voir son visage. Et elle doit s’adapter. Si moi, je me promène en bikini dans la rue ou même en short avec un petit bustier, je ne crois pas que l’on trouvera cela normal. Puis, il y a un juste milieu… Le fait même que les gens n’ont pas réagit pour la défendre, c’est que quelque part, c’était un peu juste."

Je ne dis pas qu’il fallait la gifler

Henny poursuit et conclut : "Tu dois t’habiller en fonction. Chez toi, t’es tout nu, tu t’en fous mais dès que tu sors, tu dois t’adapter à l’environnement…. Si elle le cherche, elle a trouvé mais je ne dis pas pour autant qu’il fallait la gifler. Il fallait seulement la mettre à la porte parce que moi, je ne suis pas obligée de recevoir des gens qui ont un comportement ou une tenue peu correcte!".

"Les femmes ont le droit de s’habiller comme elles veulent..."

Du côté de NamurCédric nous donne son point de vue : "Je pense que l’alcool n’est pas responsable. Les gens qui ne savent pas boire ne doivent pas boire. Les femmes, en 2020, ont le droit de s’habiller comme elles veulent. Dire qu’elle a montré quelque chose, oui, elle a montré sa féminité. Un homme qui se promène en t-shirt ou en short, on ne lui fait pas de remarques. En 2020, je suis complètement scandalisé par quelqu’un qui frappe une femme. À l’heure actuelle, ce sont des actes répréhensibles et doivent être punis comme il se doivent…"

C’est un manque d’éducation

Selon Cédric, "c’est tout simplement un manque d’éducation. Il serait peut-être temps d’éduquer ses enfants comme il le faut. Je pense que l’école devrait être plus poussée au niveau éducation. Apparemment, il y a aussi beaucoup de gens frustrés qui se prennent pour des hommes alors qu’ils n’en sont pas!".

"C'est honteux!"

Enfin, Saïda, une auditrice de Schaerbeek partage son avis : "Moi, je trouve ça honteux ! Je suis d’origine marocaine et je trouve honteux ce type de comportement aujourd’hui en Belgique, en 2020. Pour moi, cette jeune fille est habillée de façon très soft. Pour moi, elle n’est même pas habillée de façon vulgaire… Je trouve ça scandaleux. C’est honteux de dire qu’une gamine l’a cherché. Moi, je pense que la justice devrait condamner sévèrement et en faire un exemple avec cet homme qui l’a giflé… Il faut penser à cette gamine ; psychologiquement, vous imaginez les dégâts ?!"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons rendez-vous le 24 août prochain sur VivaCité et la Une pour une toute nouvelle saison !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK