C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

L'expert du débat : "Notre rôle est de mettre la pression aux politiques pour qu'ils écoutent les scientifiques !"

L'expert du débat : "
L'expert du débat : " - © Tous droits réservés

Adélaïde Charlier, figure de proue du mouvement Youth for Climate, annonce d’autres actions que des manifestations des jeunes dans les rues pour cette année. Vous attendez quoi des jeunes militants pour le climat ?

Alors que demain se tiendra la première manifestation des jeunes pour le climat cette année, Adélaïde Charlier s’exprime dans les éditions de Sudpresse. En 2020, il y aura d’autres actions que des marches dans les rues mais elle ne souhaite pas en dire plus. Elle parle simplement d’un exemple en Suisse où des jeunes ont fait un sit-in dans une banque et ajoute que des réunions sont organisées chaque semaine pour imaginer les actions qui seront menées.

Qu’attendez-vous des jeunes militants pour le climat ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans " C’est vous qui le dites ".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"Écoutez les scientifiques !"

Adélaïde Charlier, coorganisatrice du mouvement " Youth for Climate ", est intervenue en tant qu'expert à ce sujet sur notre antenne : "On espère que les jeunes vont nous suivre un maximum cette année... Surtout que les marches des jeunes ont été plus efficaces que la COP25 ! L'objectif de Youth for Climate reste le même et est très clair : mettre la pression sur nos politiques, on doit pouvoir atteindre une neutralité carbone en 2025, et pour ce faire, on va rythmer nos actions jusqu'à la préparation de la COP26 à Glasgow et on va mettre la pression au niveau européen pour être sûrs que les objectifs soient suivis. Et en Belgique, nous aurons différentes actions dans un maximum d'instituts pour faire passer le message et conscientiser les citoyens."

La jeune militante précise que le rôle des jeunes n'est cependant pas de trouver des solution mais de mettre la pression aux politiques : "Nous avons écrit un rapport avec une centaine d'experts et c'est à nous, jeunes, de faire passer le message : "écoutez les scientifiques !" Et ces scientifiques ont des solutions qui ont déjà été données en mai dernier aux politiques ! Et ce que nous devons faire en tant que jeunes est de mettre la pression aux politiques pour qu'ils utilisent ces solutions ! Qui sommes-nous pour dire ce qu'il faut faire, ce qu'il faut changer ?! Nous n'avons pas étudier tout ça ! Mais par contre, en tant que citoyens engagés, nous devons mettre la pression pour être sûrs que le politique et que le citoyens prennent leurs responsabilités."

Quant aux actions concrètes prévues cette année, il faudra patienter pour en savoir plus d'après Adélaïde Charlier... La seule information qu'elle transmet est que les jeunes militants seront notamment présents à Anvers, dans les mois qui suivent, pour dénoncer le fait qu'une société veuille détruire toute une forêt pour y implanter une usine à gaz.

Enfin, au sujet des manifestations en semaine, Adélaïde Charlier conclut : "Depuis un an, nous marchons le jeudi et nous voyons que les choses bougent bien plus lorsqu'on perturbe le quotidien et qu'on agit en pleine semaine."

Retrouvez l’intégralité de son interview sur Auvio.

L'avis des auditeurs...

Direction Oreye où Pierre soutiendra les jeunes lorsqu'ils marcheront, selon lui, pour la bonne cause : "Il faut que les jeunes arrêtent de se faire manipuler et qu'ils manifestent mais pas pour le climat car ça, on ne pourra rien y faire... Mais plutôt contre la pollution de la terre par l'homme. Il faut se battre contre les produits chimiques, les pesticides, la déforestation, etc. Mais pas pour le climat."

Enfin, Stéphane de Rochefort, conclut de façon radicale : "Ils doivent arrêter leurs manifestations ! Surtout en semaine, juste pour avoir congé ! C'est une veste blague toutes ces manifestations !"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK