C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

L'expert du débat : "Le nudisme dans les parcs n'est pas un problème mais l'hyper-sexualisation en est un"

L'expert du débat : "
L'expert du débat : " - © Tous droits réservés

Un conseiller communal de Bruxelles souhaiterait que les gens puissent être nus dans les parcs tout en faisant attention à ne choquer personne. Vous acceptez quelqu’un de nu dans un parc ?

Jérôme Jolibois est conseiller communale à la Ville de Bruxelles et bien connu dans la capitale pour aimer vivre nu, aussi bien chez lui qu’à l’extérieur, quand il en a l’occasion. Ce matin, il revient sur ce mode de vie dans La DH et explique son idéal : pouvoir être nu dans les parcs tout en veillant à ne pas choquer et sans être près d’enfants ou de personnes qui n’en ont pas envie. Il explique d’ailleurs qu’il a déjà mené l’expérience et que quand on lui demande de se déplacer il le fait sans problème et appuie son propos en prenant l’exemple allemand où il est autorisé d’être nu autour des points d’eau.

Vous acceptez quelqu’un de nu dans un parc ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans " C’est vous qui le dites ".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"La nudité c'est la simplicité volontaire, c'est très émancipateur et c'est évidemment hors norme"

Jérôme Jolibois, conseiller communal pour la Ville de Bruxelles, est intervenu en tant qu'expert à ce sujet sur notre antenne : "La nudité regroupe beaucoup de mes intérêts et de ma philosophie. Pour moi, la nudité c'est la simplicité volontaire, c'est très émancipateur et c'est évidemment hors norme, on est d'accord mais je pense qu'on a besoin de sortir un peu du cadre... Alors je respecte ceux qui ne veulent pas subir la nudité des autres mais est-ce que je les comprends ? Non... parce que je pense que c'est une construction culturelle ; il y a eu plein de moments dans notre existence, dans notre civilisation où la nudité n'était pas un problème en soi mais aujourd'hui, elle l'est parce qu'il y a une hyper-sexualisation, il y a une mauvaise représentation de la nudité qui est toujours associée à une sexualité."

Le conseiller n'hésite donc pas quand il s'agit d'aller profiter du soleil dans son plus simple appareil dans un parc à Bruxelles : "Je me mets alors dans un endroit assez éloigné et je me fais discret et ça se passe toujours bien... Et quand on me voit et qu'on s'aperçoit que je suis nu, il y a beaucoup de curiosité, des gens s'approchent, regardent et sont étonnés. Simplement parce que c'est une pratique peu commune dans les parcs publics en Belgique mais par contre, dans les saunas familiaux partout en Belgique, c'est tout à fait habituel."

Quant au fait que des enfants pourraient tomber dessus, Jérôme Jolibois ne voit pas où le problème, au contraire : "Face à un enfant, ce n'est pas un problème non plus ! Un enfant est malheureusement bombardé via internet et les publicités d'images hyper-sexualisées. Or, il a besoin, pour se construire, d'une image corporelle correcte et donc de voir des gens normaux dans un cadre non-sexualisé."

Retrouvez l’intégralité de son interview sur Auvio.

L'avis des auditeurs...

Du côté des auditeurs, les avis sont partagés...

Depuis Namur, Marie témoigne : "Je suis grand-mère, imaginez un peu, si je vais avec mes six petits-enfants dans un parc et qu'ils tombent sur cette personne nue... Est-ce vraiment nécessaire de vouloir se balader nu dans les parcs de Bruxelles ? Il y a des endroits spécifiques pour ça ! Et autoriser à ce qu'une partie du parc soit accessible aux nudistes, je ne suis pas d'accord non plus ! Car notre espace serait délimité pour eux et on pourrait quand même les croiser."

Enfin, Thomas, un auditeur originaire de Leuze-en-Hainaut, conclut : "Personnellement, ça ne me dérange pas du tout ! Je pratique également le nudisme mais malheureusement, il n'y a pas assez d'endroits où c'est autorisé chez nous. Et je tiens à signaler que dans les camps naturistes, il y a plein d'enfants ! C'est la première chose qu'un enfant fait : courir nu ! Donc la nudité, en réalité, ça ne choque pas les enfants mais les parents. Cependant, l'idée de prévenir les gens des zones naturistes dans des parcs à Bruxelles pour être sûr que chacun s'y retrouve de son plein gré, ça je suis d'accord. Mais ne pas prendre cette idée en considération, je suis contre. "

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK