C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

L'expert du débat : "Après une attaque, l'euthanasie du chien ne doit pas être la seule solution "

L'expert du débat : "
L'expert du débat : " - © Tous droits réservés

La maîtresse d’un chien, qui a été mortellement mordu par un autre qui s’était enfui de son enclos, est triste que les propriétaires aient pris la décision de l’euthanasier. Quand un chien en attaque un autre, l’euthanasie est-elle la meilleure solution ?

Il y a quelques jours, Françoise se promène avec sa chienne de 4 ans à Braine-le-Comte quand un chien errant surgit, mord sa chienne, l’attaque au cou et la tue. Le chien agresseur s’était en fait enfui de chez ses propriétaires en passant au-dessus d’un mur de deux mètres. Lorsque Sudpresse raconte la mésaventure de Françoise, les propriétaires prennent contact avec elle et alors qu’elle espérait qu’ils aménagent simplement leur enclos, elle raconte ce matin sa tristesse d’apprendre que le chien a été euthanasié. Elle explique être aussi triste pour le sort de leur chien que pour le sien.

Quand un chien en attaque un autre, l’euthanasie est-elle la meilleure solution ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans " C’est vous qui le dites ".

Voici quelques moments forts de l’émission…

"La meilleure option pour le propriétaire est d'aller voir son vétérinaire généraliste"

Joëlle Hofmans, vétérinaire comportementaliste à Chênée, en province de Liège : "La meilleure option pour le propriétaire est d'aller voir son vétérinaire généraliste pour vérifier que le chien qui a mordu ne présente pas de maladie, quelque chose de médical qui pourrait expliquer l'agression qui a généré la mort de l'autre animal. Ensuite, le vétérinaire peut également faire un bilan/un diagnostic comportemental et si le veto estime qu'il souhaite référer ce cas-là à un vétérinaire comportementaliste, il peut. Alors, à ce moment-là, on met ce qu'il faut en place. Tout dépend du type d'agression qui a été faite : dans les attaques entre chiens, il faut prendre en compte la taille des animaux, le contexte, les circonstances, ce que les propriétaires ont fait ou pas et on met tout bien à plat - ça prend du temps - et à partir de tous les éléments que nous avons à notre disposition, c'est le diagnostic qui va définir s'il y a des choses à faire et si oui, comment on les fait, qui fait quoi, quelles sont les chances de réussite, etc."

Le docteur Hofmans tient également à contredire cette idée selon laquelle, si un chien s'attaque à un autre chien, sa prochaine proie sera un enfant ou un adulte: "C'est totalement faux, c'est juste un cliché ! Surtout si la mort du chien est due à la prédation qu'aurait fait le chien agressif. La prédation est possible si l'animal n'a pas été socialisé à l'animal qu'il vient de tuer. Or, un chien peut avoir été socialisé aux adultes et aux enfants mais pas aux lapins par exemple. Et de ce fait-là, le chien pourrait faire de la prédation sur les lapins mais pas du tout sur les humains."

Enfin, notre expert conclut ; l'euthanasie est une décision qui ne se prend pas à la légère : "Le vétérinaire est mandaté pour faire l’euthanasie et ce n'est jamais un acte facile... Il est toujours fait en âme et conscience par le vétérinaire en tenant compte des circonstances. Mais il y a souvent une longue consultation avant de définir si oui ou non on va réaliser une euthanasie."

Retrouver l’intégralité de son interview sur Auvio.

L’avis des auditeurs…

Du côté de nos auditeurs, les avis sont partagés...

Augusto, un auditeur originaire de Gerpinnes, témoigne : "Je suis propriétaire d'un Berger allemand croisé Border collie et je pense que c'est une question d'éducation des maîtres ! Quand le mien commence à voir un autre chien et qu'il aboie, je connais mon chien et donc je sais s'il aboie de façon agressive ou pas et je vais alors agir en fonction ! Mon chien va sur ses 5 ans et n'a jamais attaqué un seul chien. S'il attaquait un chien et le tuait, oui je demanderais l'euthanasie ! Il n'y a pas d'autre solution : il faut l'euthanasier pour éviter que cela ne se reproduise."

De son côté, Marie-Louise de Ramillies ne partage pas du tout cet avis... Selon elle, cette solution est bien trop radicale et elle ne pense pas qu'il faille en arriver là. Elle a déjà vécu une situation dans laquelle son chien s'attaque à d'autres et lui met désormais une muselière mais n'a pas demandé à le faire euthanasier pour autant : "Quand on est propriétaires de gros chiens, il faut sécuriser un maximum leurs sorties mais l’euthanasie n'est en aucun cas une option!"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK