C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

L'assurance autonomie obligatoire: 50€ par an dès 2020...

Ça y est, c’est validé. À partir du 1er janvier 2020, chaque Wallon de plus de 26 ans sera obligé de payer 50€ par an pour financer l’assurance autonomie qui aidera les seniors. C’est quoi cette nouvelle assurance obligatoire à payer et au profit de qui ?

La nouvelle majorité MR-cdH a concrétisé ce projet de couverture sociale qui était dans l’air depuis longtemps. On payera et dès 2020, deux façons d’en profiter :

  1. En cas de perte d’autonomie, quel que soit son âge, chaque citoyen aura droit à des interventions à domicile (une aide familiale par exemple).
  2. Et pour les plus de 65 ans en perte d’autonomie qui ont un revenu limité, le système prévoit le droit à une allocation forfaitaire de 81 à 571€. Notez encore que les 50€ seront indexés en fonction de l’indice santé.

Alda Greoli, Vice-Présidente du Gouvernement wallon et Ministre de l’Action sociale et de la Santé : " Par exemple, vous avez eu un accident de voiture grave et vous avez besoin d’une revalidation pendant un certain temps, vous aurez droit à une aide à domicile. Vous avez une perte d’autonomie parce que vous êtes atteint d’un handicap, vous aurez droit à l’assurance autonomie. Vous êtes vieillissant et au fur et à mesure de l’âge, vous avez une perte d’autonomie, vous avez droit à l’assurance autonomie. Ce n’est pas donc pas une question d’âge ou du domicile. C’est en fonction d’une perte momentanée ou pas de votre autonomie. "

Un tel service existe déjà mais " il y a plein de personne qui n’y ont pas accès par ce qu’il n’y a pas assez d’offres sur le terrain. Donc il faut renforcer l’offre. Et par ailleurs vous payez une part contributive personnelle pour ce service qui sera demain une part beaucoup beaucoup moins importante qu’aujourd’hui. Donc c’est une véritable avancé dans la capacité à pouvoir en faire une assurance. Tout le monde y a droit en fonction de ce qui est disponible."

Il faudra payer dès l'âge de 26 ans mais Alda Greoli rassure les jeunes sans emploi : " Le principe est de payer mais il y a une réduction à 25 € lorsqu’on a un statut Omnio et BIM. Et par ailleurs, nous avons prévus une série d’exemptions. Si on n’a pas de revenu, il y aura dérogation. "

Cette aide s'adresse à tout le monde. Elle est indexée en fonction des revenus de la personne et peut monter jusqu'à 571€ à l'heure actuelle : " Tout le monde a droit à des services et si vous avez plus de 65 ans et que vous avez une perte d’autonomie et des revenus faibles, vous aurez en plus droit à de l’argent. "

Cette aide comporte deux branches : " La première branche est l’aide financière, quel que soit votre milieu de vie, au-delà de 65 ans en fonction de vos revenus. La deuxième branche est une aide concrète pour les 0 à 119 ans. "

Cette assurance existe déjà en Flandre depuis 10 ans, la Wallonie s'y met et la déclaration gouvernementale la prévoit à Bruxelles : " Il y aura donc des accords de coopération entre les 3 régions et aussi avec la communauté germanophone pour garantir la libre circulation de nos citoyens. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK