C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Julie Bocquet, la fille cachée de Claude François s'exprime pour la première fois en radio

" Je suis la fille cachée de Claude François. " C’est la déclaration de Julie Bocquet, gantoise de 40 ans, qui s’exprime pour la première fois. Elle cherche à être reconnue symboliquement.

C’est un dossier à lire dans les journaux du groupe Sudpresse aujourd’hui. Sa maman n’a jamais souhaité s’exprimer mais aujourd’hui, Julie Bocquet a besoin de parler… Elle est la fille cachée de Claude François, il existerait un test ADN détenu par une personne de confiance. Elle a tenté de prendre contact avec les fils du chanteur qui n’ont pas donné suite… Et à ceux qui se posent la question de la raison de cette révélation, elle répond qu’elle n’attend rien d’autre qu’une reconnaissance symbolique. Comprenez-vous que la fille cachée belge de Claude François sorte du silence à 40 ans ?

Comprenez-vous qu’elle sorte du silence à 40 ans ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans " C'est vous qui le dites ! "

Julie Bocquet, la fille cachée de Claude François s'exprime pour la première fois ce matin en radio. Elle nous expliquait que le moment était venu, pour elle, de raconter son histoire : " Je n'ai jamais eu le courage auparavant de franchir le pas. Mais quand on a 40 ans, on se pose des questions sur la vie et c'était un secret lourd à porter. J'ai pris mon temps mais, après 40 ans, je suis enfin prête ".

L'article de Sudpresse de ce matin, nous révélait également l'existence d'un test ADN. Un test qui, selon Julie Bocquet, a bel et bien été réalisé : " Ce test ADN a surtout été fait pour moi-même. Quand on vit avec une histoire comme celle-ci, on se pose des questions. C'est ma maman qui m'a aidée là-dedans pour me prouver que Claude François est mon papa. Mais je l'ai également fait pour les fils de Claude et ils ont reçu les résultats du test. Mais ce n'était vraiment pas pour le grand public. En ce qui concerne mon histoire, j'ai été contactée par un journaliste. J'ai réfléchi à sa proposition et j'ai dit oui. "

Pour Julie Bocquet, l'objectif de cette révélation n'est en rien liée à l'argent : " Ce n'était pas du tout dans l'idée de gagner de l'argent. Je ne réclame rien. Écrire un livre ? C'est possible ! Je sais que ma maman biologique a commencé à écrire mais, surtout pour elle. Il s'agit d'une sorte de thérapie et elle n'est pas tout à fait sûre de le publier. Elle est encore trop troublée par cette histoire. Le but serait surtout d'exprimer ses sentiments à elle sur le fait d'avoir abandonné son enfant et les sentiments que ça a causé chez moi quand elle m'a retrouvée à l'âge de 18 ans. Évidemment, Claude fait partie de l'histoire mais ce n'est pas le sujet principal ".

Aujourd'hui, Julie Bocquet est un peu angoissée : " Cette révélation est stressante mais je crois que c'était une démarche que je devais faire pour moi, pour mon père biologique, pour mes enfants. On verra... En tout cas, je ne pense pas que je devais me taire. Je pense que c'est l'inverse. J'ai rencontré des fans en Belgique et ils étaient plutôt contents de me voir ".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK