C'est vous qui le dites

Plus d'infos

John : " Dans certains dossiers, le vice de procédure devrait être exclu du fond du dossier "

Rebondissement hier durant le procès de la rue du Dries… Sven Mary, l’avocat de Salah Abdeslam, pointe un vice de procédure pour demander l’acquittement de son client…  Est-ce que sa défense est moralement acceptable ?

Hier, Sven Mary, l’avocat de Salah Abdeslam, a plaidé l’irrecevabilité des poursuites et a demandé l’acquittement de son client à cause de documents rédigés en français alors qu’ils auraient dû l’être en néerlandais. La demande doit être maintenant examinée, sera-t-il entendu ? On le saura dans le courant du mois d’avril. Si de son côté, Sven Mary ne fait que son travail et est dans son droit… De votre côté, est-ce que vous trouvez que sa défense est moralement acceptable ?

Comme beaucoup d’auditeurs, John de Bruxelles estime que Sven Mary n’a pas fauté en pointant un vice de procédure mais ce n’est pas moralement acceptable : " Le fond du dossier n’est pas la procédure. Le fond du dossier est les actes pour lesquels il est condamné ".

John souligne que, dans le procès de Salah Abdeslam, on ne juge pas un cas de petite délinquance mais bien des faits beaucoup plus graves : " Dans ce genre de dossier, quand il ne s’agit pas de petits vols ni de petites délinquances, il faut séparer le vice de procédure du fond du dossier. Innocenter une personne à cause d’un vice de procédure, c’est aberrant ! "

Pour John, le vice de procédure ne peut pas mettre en cause le fond du dossier : " Cette stupidité de procédure ne doit pas prévaloir sur le dossier qui est le terrorisme. Vous imaginez si on innocente Salah Abdeslam de la fusillade rue du Dries à cause de la procédure ?! C’est pas possible ! Dans certains dossiers, le vice de procédure peut être exclu du dossier de fond parce qu’on ne traite pas de petits vols mais de choses beaucoup plus graves. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK