C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 11:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Jacqueline en larmes : " J'ai peur de faire une dépression… Johnny était tout pour moi ! "

Johnny est mort... votre première réaction et votre regard sur son combat face à la maladie ?

Johnny n’était pas immortel – il est mort cette nuit à l’âge de 74 ans dans sa résidence à l’ouest de Paris. Le communiqué de Laetitia, envoyé à l’AFP, dit ceci : " Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment ".

Johnny avait annoncé qu’il souffrait d’un cancer du poumon en mars. Il est mort après un mois d’hospitalisation pour insuffisance pulmonaire. Depuis ce matin, les hommages se multiplient. Emmanuel Macron a été un des premiers à trouver les mots : " On a tous en nous " quelque chose du chanteur a dit le président : " De Johnny Hallyday nous n'oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd'hui pleinement à l'histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d'Amérique dans notre Panthéon national" Johnny Hallyday a inquiété tous ses fans la semaine passée, après avoir été hospitalisé six jours à Paris pour " détresse respiratoire ". Rentré samedi dernier à son domicile de Marnes-la-Coquette, en région parisienne, il est depuis réapparu sur Twitter et Instagram, avec deux photos postées. De sa fille Jade et de lui-même posant avec sa chienne, sans toutefois donner des nouvelles de sa santé.

Le mari de Jacqueline de Charleroi l’a appelée à 8h du matin pour lui annoncer la terrible nouvelle : " Il m’a dit : " N’aie pas peur, je dois te dire quelque chose… " Je suis dans un piteux état. C’était mon idole… Je suis très émue. Je pensais encore à lui hier et je sentais qu’il était sur la fin, qu’il allait arriver quelque chose. "

C’est la voix entrecoupée de sanglots que Jacqueline fait ses condoléances à la famille de Johnny : " Je voudrais dire toutes mes condoléances à la famille Hallyday… parce que je l’adorais… Je l’ai vu deux fois à Forest National… "

Très émue, Jacqueline ne se remet toujours pas de la disparition de Johnny : " J’ai peur de faire une dépression à cause de ça … parce que Johnny c’était tout pour moi ! Je le suivais, j’ai même lu son dernier bouquin que je n’ai pas encore fini. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK