C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Guy : "Si on doit donner une médaille à tout le monde, on ne s'en sort plus !"

Guy :
Guy : - © Tous droits réservés

Des militaires intervenus lors des attentats du 22 mars n’auront pas de médaille contrairement à leur demande car le Ministère de la Défense estime qu’ils ont fait leur travail. Ces militaires doivent-ils recevoir une médaille ?

Lors des attentats du 22 mars, des militaires se sont surpassés pour venir en aide aux victimes. Plusieurs d’entre eux ont fait une demande de médaille pour reconnaître leurs actes héroïques mais la Défense refuse de leur en accorder. On lit dans La DH ce matin : " Le travail effectué ce jour-là fut exceptionnel. Cependant, tous les militaires auraient fait la même chose. Nous ne voulons pas favoriser ce culte de l’héroïsme à la Défense ". Ces militaires doivent-ils recevoir une médaille ?

Guy, un auditeur de Sambreville est intervenu sur notre antenne et selon lui, "ce n'est pas un problème de donner une médaille mais il ne faut pas la réclamer ! Parce qu'alors, quand vous voyez tous les risques que d'autres personnes prennent, on ne va pas réclamer des médailles pour tout le monde. Les militaires intervenus suite au attentats sont intervenus après les attentats, leur vie n'était plus en danger... Leur boulot était extraordinaire mais comme celui des pompiers, des urgentistes, des médecins et des policiers aussi! Alors pourquoi, eux, devraient-ils l'avoir et pas les autres ? Si on doit donner une médaille à tout le monde, on ne s'en sort plus ! J'étais aussi moniteur de tir, il y a avait aussi des risques mais je n'ai jamais réclamé de médaille."

"Ça m’écœure que les militaires réclament une médaille..."

D'autres auditeurs sont intervenus sur notre antenne comme Bernie, originaire de Welkenraedt : "Ce qui m’écœure dans cette histoire, c'est le fait que les militaires la réclament. J'estime qu'ils doivent la recevoir mais on ne va pas demander une médaille pour un travail qu'on doit faire! On les félicite pour tout ce qu'ils ont fait mais c'est leur travail ; ils se sont engagés pour la défense du pays. Si c'était venu naturellement de la Défense, d'accord ! Mais c'est écœurant d'aller la réclamer."

Direction Durbuy où Bernard n'est pas du tout du même avis. Selon lui : "Ils doivent recevoir une médaille ! N'est pas militaire qui veut ; il y a des examens précis à passer, ils risquent leur vie pour sauver celles des autres ! Regardez en France, lors d'actes héroïques, les citoyens sont décorés. Ils font leur travail mais ils mettent quand même leur vie en jeu. C'est malheureux de devoir la réclamer, elle devrait être délivrée d'office quand on fait un acte héroïque... Du coup, je comprends qu'ils la réclament, il faut valoriser leur travail."

Enfin, William, un ancien policier de Bruxelles a été touché par balle dans l'exercice de ses fonctions il y a une dizaine d'années. Il n'a pas été décoré mais estime qu'il le méritait pourtant : "J'aurais pensé recevoir un remerciement de la hiérarchie ou une mise à l'honneur ou une médaille mais je n'ai eu droit à rien car la raison des autorités était qu'il ne fallait pas inquiéter la population, et puis j'ai été mis à la pension à cause de ça. Ça m'a frustré cette décision et en plus, je suis toujours sous médicaments aujourd'hui et je n'oublierai jamais ça... Mais je n'oserais pas demander une médaille, on la mérite et je la méritais mais je ne l'ai pas reçue et j'essaye de me reconstruire aujourd’hui. Les gens qui savent que je la méritais me respectent pour tout ça." 

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook : "C'est vous qui le dites"

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK