C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Frédéric : " Les grèves ne servent à rien... Il faut boycotter ! "

Frédéric : " Les grève ne servent à rien... Il faut boycotter ! "
Frédéric : " Les grève ne servent à rien... Il faut boycotter ! " - © Tous droits réservés

" Si vous continuez à faire vos courses chez Carrefour, il est certain que rien ne changera ", c’est le message que l’on entend dans une vidéo qui appelle au boycott des magasins Carrefour pendant une semaine.

C’est un message d’un ancien de Caterpillar qui a été partagé plus de 380 000 fois… Il y demande de ne plus aller faire ses courses chez Carrefour pendant une semaine après l’annonce du plan de transformation jeudi dernier. Beaucoup de commentaires disent soutenir son initiative. Une déléguée syndicale est opposée à cette action dans Sudpresse aujourd’hui, " un tel boycott ne va pas contribuer à sauvegarder l’emploi " selon elle. La question pour vous ce matin, boycotter les magasins Carrefour pendant une semaine, est-ce que vous suivez l’appel ?

Vous suivez l’appel ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans " C'est vous qui le dites ! "

À ce propos, Frédéric de Brunehaut compte bien répondre positif à l'appel : " Je vais suivre ce boycott pour la simple et bonne raison que, ce n'est pas qu'un problème Carrefour mais c'est également un problème de société. Il faut absolument faire passer le message suivant, à savoir qu'il faut arrêter de robotiser à outrance le travail manuel et de même dans les supermarchés. Si ça continue, cela va nous conduire à des situations catastrophiques sur le plan humain. Et, ce n'est pas en acquiesçant le comportement de la direction de Carrefour, en allant travailler et soutenir Carrefour que l'on va changer la donne. Non, je suis totalement contre ce raisonnement ". Frédéric pense que ce boycott n'aura pas d'incidence sur les emplois : " Je retourne la question : Est-ce que vous me donnez la garantie que, si je continue à faire mes courses chez Carrefour, cela va empêcher une nouvelle restructuration ? "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK