C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Fabienne de Jodoigne : "Il faut mettre des barrières complètes sur les passages à niveau !"

Hier, à Pont-à-Celles, une adolescente de 14 ans a perdu la vie en se faisant happer par un train au passage à niveau. Y a-t-il quelque chose à faire pour éviter un tel drame à l’avenir ?

Hier matin, la commune de Pont-à-Celles a connu un horrible drame. Emy, 14 ans aurait, selon les premiers témoignages, traversé le passage à niveau qui se trouve à proximité du point d’arrêt au moment où les barrières étaient baissées. Un train de marchandise qui circulait à 90 km/h a activé le freinage d’urgence au moment où la jeune fille a été aperçue mais malheureusement, il était trop tard : elle est percutée par le convoi et perd la vie. Dans les éditions de Sudpresse, un ancien conducteur de train explique qu’il voit quasiment tous les jours des personnes traverser les voies alors que les barrières sont abaissées mais que le train est encore à quai. Y a-t-il quelque chose à faire pour éviter un tel drame à l’avenir ?

Fabienne, une auditrice de Jodoigne est intervenue sur notre antenne : "Je pense surtout qu'il faut mettre des barrières complètes parce que ça m'est arrivé de passer en étant distraite car les barrières sont de chaque côté du chemin mais elles ne coupent pas toute la route, elles ne coupent que la moitié. J'ai déjà interpellé les ingénieurs d'Infrabel qui faisaient une enquête pour leur demander pourquoi il n'y a qu'une demi barrière qui ne coupe que la moitié de la route. Je passais 3 à 4 fois par jour sur ce passage à niveau et je voyais des gens qui passaient malgré la présence d'une barrière car ça ne coupe pas la route entièrement. Il faut certes être plus vigilant mais vous pouvez avoir des préoccupations ou un tas de choses et si vous n'êtes pas arrêté par une barrière, le signal sonore s'arrête quand les barrières sont baissées donc on n'est pas prévenu si on arrive après. Cela devrait se baisser en croisement - j'ai vu ça en France - et personne ne pourrait passer outre cette barrière."

Des campagne de sensibilisation et plus de vigilance

Daniel de Hasselt a une solution pour augmenter la sécurité, il propose de mettre des chaînes car une barrière ne suffit pas. Une moto, un vélo et même des adultes ne pourront pas passer entre les chaînes. La vigilance c'est bien, les campagnes aussi mais ça coûte trop cher d'après Daniel qui souligne que les chaînes ont un moindre coût et sécurisent encore plus. 

Enfin, Paul, originaire de Braine-l'Alleud est le dernier à intervenir à ce sujet : "J'ai appris cet horrible accident hier par un voisin dont la fille est une amie de cette jeune fille qui a été renversée. Il m'a raconté les faits en détails tout en étant troublé. En fait, cette jeune fille était captivée par ses écouteurs et écoutait de la musique tout en suivant deux copains. Elle n'a ni vu le signal lumineux, ni entendu le signal sonore et encore moins le train! Le problème est que les jeunes n'entendent pas ce qui se passe autour d'eux mais n'écoutent que leur musique. C'est le problème du smartphone; on est complètement distraits et il y a de plus en plus d'accidents ! Il faut faire une campagne pour la distraction causée par tous ces nouveaux appareils. Je roule beaucoup et j'ai vu ces passages à niveau et le problème n'est pas là! On reporte un problème sociétal sur le fait de refaire des travaux et des frais pour plus de sécurité mais on apprend à l'école la sécurité routière! Il faut que les gens arrêtent d'être déconnectés de la réalité ! Il ne faut pas prendre ça à la légère, il faut plus de vigilance car c'est très dangereux."

 

Nous vous invitions à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C'est vous qui le dites".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK