C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Dominique : " Nous, pour éviter les SDF, on met des plots en béton avec des plantes vertes ! "

Pour chasser le SDF qui dort dans l’entrée d’un immeuble de Forest, un syndic a placé des plots en béton au sol et a envoyé un courrier aux locataires leur demandant : " De ne pas nourrir le SDF ". 

La Dernière Heure présente ce matin la photo du sas d’entrée de cet immeuble. Grillage et plots en béton noir de chaque côté du sas pour empêcher le SDF de s’étendre. Le syndic a également envoyer un courrier : " En vue de solutionner le squat de l’entrée par le SDF […] Nous rappelons instamment à tous l’interdiction formelle d’ouvrir la porte à ce SDF, de distribuer de la nourriture ou autres boissons, d’une façon générale de lui venir en aide […] Toute aide à cette personne, de quelque nature que ce soit, sera considérée comme une complicité tacite dans les dégradations immobilières déjà subies ". L’immeuble est divisé sur le choix du syndic. Il semble par ailleurs que le SDF a refusé un logement proposé par le Samusocial.

C’est une bonne méthode ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans " C'est vous qui le dites ! "

À ce propos, Dominique de Liège a travaillé pour un syndicat et ils ont une autre solution : " Ils ont un manque d'imagination parce que nous, nous mettons des blocs en béton garnis de plantes vertes pour égayer quand même les halls d'entrées. Mais nous essayons de plus en plus de trouver des solutions aux envahissements dans nos bâtiments. Pourquoi mettre des plots en béton lorsqu'on peut éventuellement solutionner ça par quelque chose de plus mignon, de plus beau avec des plantes vertes ? ". Pour Dominique, une telle situation résulte d'une mauvaise gestion : " Si les pouvoirs politiques et sociaux appliquaient vraiment ce qu'on leur donne dans les mains pour solutionner la misère, je peux vous dire que ça irait beaucoup mieux. Lorsque vous appelez dix fois les services de police qui ont autre chose à faire que de chaque fois prendre le sdf, le sortir du hall d'entrée,... Parce que, bien évidemment, nous ne pouvons pas utiliser la force ou autre chose pour mettre cette personne dehors ". En revanche, pour mieux comprendre le sujet, Dominique nous demande de se mettre à leur place : " Mettez-vous dans le rôle d'un des propriétaires de ces appartements. Vous payez des charges pour entretenir ces halls ou bien vous payez votre prêt hypothécaire et vous vous voyez envahir par des personnes dans un hall d'entrée... Par contre, interdire à quelqu'un de donner à manger à quelqu'un d'autre on ne peut pas. En revanche, on peut interdire à des personnes de laisser quelqu'un s'installer dans le hall d'entrée. "

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK